L’origine de la « manche » d’Allen Iverson

L’origine de la « manche » d’Allen Iverson

- dans Infos NBA
0

Le 21 janvier 2001, Allen Iverson porte pour la première fois une protection sur son bras droit. Pas pour le style non, parce qu’il souffre d’un hygroma du coude depuis un moment. Et pour repousser l’opération, Lenny Currier, alors préparateur physique des 76ers, bricole un système D.

Il découpe un morceau de bandage appelé « compression stockinette » (sorte de strap) et suggère à Iverson d’essayer de jouer le coude emballé dedans. La star, fatiguée de jouer avec la douleur, accepte et plante 51 points contre les Raptors de Vince Carter (39 points). Il tournera à plus de 35 points de moyenne sur le reste de la saison, sera élu MVP et ira en Finales NBA. La coudière elle, restera toute sa carrière.

On utilisait la stockinette pour aider à Allen à supporter les jours douloureux. Mais vous le connaissez, une fois que les joueurs ont commencé à le voir la porter, ils l’ont suivi. J’essayais juste d’aider un joueur blessé. Mais je suppose que j’aurais dû déposer brevet (rires).

Quelques mois après l’apparition de cette coudière de fortune, une entreprise naissante -Under Armour- contacte Currier et lui demande si Iverson pourrait essayer une « manche » en nylon imaginée exprès pour lui.

Leur version était plus longue et existait en rouge, bleu, noir et blanc, donc ça allait avec tous les maillots. Une dame âgée les cousait elle-même pour eux à la main. Allen a fini par lui donner un maillot signé parce qu’il aimait tellement le produit.

via New Yorker

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici : 

Leave a Reply