Stats NBA : Les Spurs amélirent leur record NBA; Double fin de série pour les Warriors; KAT a déjà la régularité des grands

Stats NBA : Les Spurs amélirent leur record NBA; Double fin de série pour les Warriors; KAT a déjà la régularité des grands

- dans Infos NBA
0

Les stats de la nuit de mercredi à jeudi en NBA !

18 saisons d’affilée à 50 victoires pour les Spurs

Pour la 18ème saison consécutive, les Spurs sont assurés de gagner au moins 50 matchs. Il s’agit de la plus longue série de l’histoire de la NBA. Les Texans, vainqueurs des Kings hier, ont eu besoin de 63 maths pour y arriver. Trois autres équipes ont réussi à faire plus de 10 saisons d’affilée à minimum 50 victoires : Lakers (12 entre 1979-80 et 1990-91), Mavs (11 entre 2000-01 et 2010-11) et Celtics (10 entre 1958-59 et 1967-68).

San Antonio a remporté au moins 50 matchs 27 fois dans son histoire. Mais l’équipe n’avait atteint ce total en 63 matchs ou moins que lors de 2 saisons avant cette année : 2015-16 (59ème match) et 2010-11 (61ème match).

Double fin de série pour les Warriors

Battu par les Celtics à l’Oracle Arena mercredi soir, les Warriors n’ont inscrit que 86 points, leur plus petit total dans un match à domicile (saison régulière et playoffs) depuis un revers 89-84 contre les Knicks le 30 mars 2014.

Avant son match face à Boston, Golden State avait inscrit au moins 100 points lors de ses 56 derniers matchs de saison régulière à domicile (3ème meilleur record de franchise). La série était la plus longue depuis les 62 d’affilée des Sonics entre novembre 1987 et février 1989. Le record de franchise des Warriors est de 62 matchs, établi entre janvier 1966 et janvier 1968.

KAT a déjà la régularité des grands

29 points et 14 rebonds pour Karl-Anthony Towns dans la victoire des Wolves sur les Clippers la nuit dernière. Le jeune pivot signe là un 7ème match d’affilée à au moins 20 points et 14 rebonds. Minnesota bat pour l’occasion Los Angeles à domicile pour la première fois en 10 matchs. Ces 45 dernières saisons, seuls 4 autres joueurs ont réussi des séries de 7 matchs consécutifs à au moins 20 points et 14 rebonds en une saison : Kareem Abdul-Jabbar en 1972-73 (deux séries de 8 matchs) et 1975-76 (une série de 10 matchs et une autre de 8), Bob McAdoo en 1973-74 (une série de 8 matchs et une autre de 7), Moses Malone en 1978-79 (12 matchs), 1980-81 (une série de 8 matchs et une autre de 7), et 1982-83 (13 matchs) et Charles Barkley en 1985-86 (7 matchs) et 1989-90 (7 matchs).

Record de précocité pour Elfrid Payton

22 points, 14 rebonds et 14 passes pour Elfrid Payton, qui a signé un 2ème triple-double en autant de matchs dans la victoire du Magic sur Chicago hier. Il l’avait déjà réussi entre le 18 et le 20 mars 2015. Aucun autre joueur du Magic ne l’a fait sur 2 matchs consécutifs.

Sur les 30 dernières années, seuls deux joueurs ont réussi deux séries de deux triple-doubles à 23 ans ou moins : Jason Kidd (deux séries à 22 ans) et LeBron James (une série à 22 ans et une autre à 23). Payton aura 23 ans au mois de février.

Triste soirée à 3-points pour Houston

35 points pour James Harden mais un défaite et un 0/8 à 3-points face au Jazz. Depuis l’apparition de la ligne à 3-points lors de la saison 1979-80, Harden est le 3ème joueur à marquer au moins 35 points mais à shooter à au moins 0/8 de loin dans un match. Kobe Bryant l’a fait 3 fois (novembre 2002, janvier 2003 et décembre 2005), LeBron James une fois (avril 2010).

Houston a par ailleurs terminé à 8/32 à 3-points mercredi, mettant fin à une série de 18 matchs consécutifs à au moins 10 trois-points réussis pour l’équipe. Il s’agissait de la 3ème plus longue série de l’histoire, le record appartenant de toute façon déjà à Houston avec 27 matchs consécutifs entre le 28 octobre et le 17 décembre dernier. Les Celtics sont 2èmes avec une série de 23 matchs.

Cousins porté disparu en seconde mi-temps

DeMarcus Cousins a signé 17 points à 7/13 en 1ère mi-temps pour donner l’avantage 46-45 aux Pelicans à la mi-temps contre Toronto hier. Mais le pivot a ensuite shooté à seulement 1/1 aux tirs pour 8 points en seconde mi-temps, et les Raptors se sont imposés de 7 points. Cousins a pris au moins 10 shoots en une mi-temps 324 fois dans sa carrière. Parmi ces mi-temps, le joueur n’a shooté que deux fois à moins de 10% dans l’une d’elles (0/11 en seconde mi-temps à Memphis le 30 janvier 2016 et 0/10 en 1ère mi-temps le 24 février 2016 contre San Antonio).

 

Antetokounmpo est partout 

32 points (dont 22 en seconde mi-temps), 13 rebonds et 4 interceptions pour Giannis Antetokounmpo dans le comeback de 12 points des Bucks, victorieux des Knicks 104-93 mercredi. Pour la 3ème fois cette saison, Antetokounmpo compile au moins 30 points, 10 rebonds et 4 interceptions. Ces 20 dernières années, seul un autre joueur a réussi autant de matchs de ce type sur une saison : DeMarcus Cousins avec 3 l’année dernière.

Le Grec, qui a eu 22 ans en décembre, est le 3ème joueur à signer 3 matchs de ce type en une saison à 22 ans ou moins (en prenant en compte que les interceptions ont commencé à être comptabilisées à partir de la saison 1973-74). Bob McAdoo avait signé 3 matchs de ce type en 1973-74 et John Drew 3 matchs aussi en 1975-76.

Ça gagne à Washington

John Wall (30 points), Bradley Beal (23 points) et Otto Porter Jr (22 points) ont combiné pour 75 des 123 points des Wizards durant leur victoire sur les Nuggets hier. Washington est désormais à 15 matchs au-dessus des 50% de victoires, son meilleur score cette saison. Ces 35 dernières années, la franchise n’avait réussi cet exploit à n’importe quel moment de la saison que lors d’une seule autre saison, en 2014-15.

Mieux vaut que Walker ne score pas pour Charlotte

Les 33 points de Kemba Walker n’ont pas été suffisants pour les Hornets, battus 108-101 par le Heat hier. Charlotte n’a remporté qu’une seul de ses 9 derniers matchs dans lesquels Walker a inscrit plus de 30 points cette saison, soit seulement 11.1% de victoires dans ce cas de figure. Il s’agit du plus bas pourcentage pour les joueurs comptant au moins 5 matchs de ce type en 2016-17.

Schröder en leader

31 points et un parfait 10/10 aux lancers-francs pour Dennis Schröder dans la victoire des Hawks sur Brooklyn 110-105. Pour la deuxième fois cette saison, un joueur des Hawks inscrit au moins 30 points sans rater de lancers-francs. L’Allemand avait déjà signé un 31 points et 10/10 sur la ligne dans une victoire contre le Thunder le 19 décembre dernier. Depuis le début de la saison 2009-10, le seul autre joueur à l’avoir réalisé pour Atlanta se nomme Jeff Teague, le 18 mars 2014 avec 34 points à 11/11 aux lancers.

Indiana sweepe Detroit

Paul George a mené, avec 21 points, les Pacers à la victoire, 115-98 contre Detroit hier. Indiana remporte donc sa série face aux Pistons 4-0 cette saison, avec un écart moyen de 14.5 points par match. C’est la 3ème fois de leur histoire que les Pacers réussissent à en faire autant puisqu’ils l’avaient déjà fait en 2009-10 (4-0, 13.8 points d’écart de moyenne) et 2012-13 (4-0, 20 points d’écart de moyenne).

via ESPN

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici : 

Leave a Reply