James Harden : “Je peux apprendre des superstars aussi bien que des rookies”

James Harden : “Je peux apprendre des superstars aussi bien que des rookies”

Depuis le début de la saison James Harden est quasiment indéfendable. Le joueur de 28 ans est le meilleur marqueur de la NBA avec 31,3 points par match, en plus de 9 passes décisives. Ses performances ont mené son équipe des Houston Rockets à avoir le meilleur bilan de la ligue alors que l’on est au All-Star Break (44 victoires pour 13 défaites).

“Nous avons bien joué, spécialement depuis quelques temps. Si on regarde le roster, c’est une des meilleures équipes avec qui j’ai pu jouer. Mais nous avons encore beaucoup de chemin à faire.” James Harden.

Parce que oui, les Rockets ont de l’ambition. Pas question de terminer premiers de la saison régulière et de s’écrouler en playoffs. L’objectif, c’est le titre. Et pour y parvenir, les Texans peuvent compter sur un Harden qui a activé le MVP mode mais aussi sur un nouvel arrivant, Chris Paul. Le meneur est très performant cette saison avec 19,2 points, 8,3 assists et 5,7 rebonds de moyenne. Mais surtout, sa complémentarité et sa complicité avec Harden sautent aux yeux.

“Quand vous avez deux gars aussi talentueux, un aussi gros QI basket et désireux de gagner, c’est fait pour marcher. Ensuite, quand on ajoute les gars autour de nous et le fait qu’on est très complémentaires, c’était une certitude pour moi que ça allait fonctionner.” James Harden.

Pour l’arrière, intégrer Chris Paul au système a été très facile et n’a pas demandé d’ajustement spécial.

“Nous sommes des compétiteurs. Je veux me mettre en retrait s’il est chaud et inversement. Nous connaissons très bien le jeu. Donc on peut tous les deux voir les choses avant qu’elles arrivent. On est heureux de jouer ensemble. J’ai du mal à croire qu’il est arrivé il y a seulement quelques mois. L’avoir comme coéquipier est génial. C’est très amusant et je pense que tout le monde peut le voir. Je suis excité pour les fans et pour nous, tant que ça fonctionnera et que l’on sera bon à chaque match.” James Harden.

Ces derniers jours, le groupe texan a également enregistré l’arrivée de deux joueurs intéressants avec Joe Johnson et le pivot Brandan Wright.

“Nous avions besoin d’eux. Ce sont des vétérans expérimentés qui ont de l’expérience en playoffs. Et nous avons tous en commun dans ce roster une soif de victoires. Nous avons une très grosse profondeur de banc maintenant. Notre équipe est entièrement composée de gars qui peuvent améliorer leur niveau de jeu dans les moments importants. C’est excitant et du coup on devrait jouer un petit peu moins mais notre productivité générale va être meilleure.” James Harden.

Mais, si ce groupe est aussi bon, c’est aussi parce que James Harden décortique soir après soir chaque défense qui se présente devant lui. L’ancien sixième homme du Thunder a atteint un niveau exceptionnel, mais ne comptez pas sur lui pour ralentir la cadence.

“C’est la meilleur ligue du monde et chaque année il y a des nouveaux gars qui arrivent et qui sont plus athlétiques, plus affamés. Donc il faut être certain d’être prêts à les recevoir. J’ai appris ça très rapidement quand j’étais jeune. Quand on est rookie et qu’on a dans son équipe Russell Westbrook et Kevin Durant, on réalise qu’il faut être prêt. Il faut toujours s’améliorer. J’aime ce jeu. Je peux apprendre en regardant n’importe quel joueur, qu’il soit une superstar ou un rookie. Prenez un gars comme Donovan Mitchell. Il fait des trucs que l’on avait pas vu un débutant réussir depuis un bon moment. Des joueurs comme ça c’est l’éclate. Je ne regarde pas juste les stars mais tout le monde.” James Harden.

Dauphin de Stephen Curry il y a deux ans et de Russell Westbrook la saison dernière, le trophée de MVP n’échappera pas, sauf catastrophe, à James Harden cette année.

Via Hoopshype.

Leave a Reply