Trey Burke revit après une décision surprenante mais payante

Trey Burke revit après une décision surprenante mais payante

Les New York Knicks ont pris la décision durant le break de donner la priorité aux jeunes, notamment à leurs 3 meneurs Emmanduel Mudiay, Frank Ntilikina et Trey Burke. Celui qui en tire pour le moment le plus profit c’est Burke, l’ancien Jazz. Ce dernier a signé 26 points à 12/22 et 6 passes en 30 minutes face au Magic et cette nuit 26 points à 10/19 et 8 passes en 26 minutes face à Boston. Des stats impressionnantes pour le meneur

“Trey est excellent. C’est un peu le facteur Kyrie Irving. Quand vous avez un meneur qui peut shooter à 3-pts, qui peut driver et qui peut ressortir le ballon, ça met beaucoup de pression sur la défense.” Jeff Hornacek

Il revit, tout simplement, et a surtout changé son mode de vie

“Je vis mieux. Maintenant que je suis marié, je ne sors plus faire la fête et je suis plus concentré chaque jour sur ce que je dois faire et être, c’est-à-dire un joueur de basket de 25 ans. Ma foi m’aide à performer à un meilleur niveau. J’ai le sentiment que j’avais perdu ça lorsque je suis arrivé en NBA.” Burke

Star à la fac, il n’a jamais confirmé en NBA et sa trajectoire n’était pas très encourageante puisqu’il n’a pas réussi à décrocher de contrat intéressant l’été dernier, et il a surpris tout le monde lorsqu’il a décidé de décliner l’invitation du Thunder au training camp pour privilégier une signature en G-League aux Westchester Knicks, avec une idée derrière la tête : signer aux Knicks.

“Ca a débuté cet été lorsque je me suis regardé dans le miroir et j’étais genre ‘Je dois recommencer à zéro.’ Je me suis pris la tête avec mon agent cet été parce qu’il ne comprenait pas ma décision. Il m’a appelé et m’a dit ‘OKC, demain pour le training camp. Je vais les rappeler de suite et leur dire que c’est bon, hein ?’ Je lui ai répondu ‘Non’, il m’a demandé pourquoi, et je lui ai dit ‘Je veux aller à New York.’ Je voulais venir à New York car j’ai le sentiment que c’est une ville où je peux aider beaucoup de gens. Je n’ai pas choisi de venir ici. Au fond de moi, j’ai le sentiment d’avoir vraiment entendu Dieu me dire de venir ici. J’étais free agent et cela n’avait aucun sens pour les gens parce que lorsqu’ils voient que vous avez des opportunités de jouer en NBA, ils se demandent pourquoi vous les refuseriez ? Mais ça avait du sens parce que je sais quelle scène il y a lorsque vous êtes un New York Knick. C’est le plus gros marché du monde.” Burke

Le choix pour le moment est clairement payant et s’il confirme lors de la fin de saison, il ne devrait pas avoir de mal à trouver un contrat intéressant cet été, peut-être aux Knicks.

Via ESPN

Leave a Reply