Richard Jefferson : “Les Cavaliers n’ont pas recruté assez de soldats”

Richard Jefferson : “Les Cavaliers n’ont pas recruté assez de soldats”

Vétéran très utile ces dernières années à Cleveland, notamment lors du titre en 2016, Richard Jefferson, coupé avant le début de saison, était de retour à Cleveland avec les Nuggets. L’occasion pour lui de donner son avis sur les Cavaliers dont la saison n’a pas été de tout repos et dont l’effectif a bien changé lors de la deadline. Pour lui il manque quelque chose à cette équipe.

“Je pense que toutes les équipes ont besoin d’un leadership de la part de vétérans. Je pense que chaque équipe a besoin de joueurs qui aident dans le vestiaire et des gars qui disent : ‘De quoi avez-vous besoin de ma part ? Vous voulez que je défende sur ce gars ? Vous avez besoin que je ne joue pas ce soir ?’ Peu importe ce dont le coach a besoin.” Jefferson

Des vétérans qui peuvent mettre une meilleure ambiance dans l’équipe et mieux gérer les petites tensions qu’il peut parfois y avoir au sein d’un groupe. Mais qui aussi peuvent accepter des missions spécifiques ou faire le sale boulot sans broncher.

“Ils ont peut-être ajouté beaucoup de talents mais je ne pense pas qu’ils ont recruté assez de soldats. Des joueurs qui disent ‘Hey, qu’avez-vous besoin que je fasse ?’ et non pas ‘Quel est mon rôle ?’ Quand est-ce que je vais avoir des tirs ?’ Ou’ qu’est-ce qui est le mieux pour moi ?’ Il faut des joueurs qui disent ‘Hey, si vous avez besoin que je fasse ça, alors d’accord.’ Une des choses dont chaque équipe a besoin, et pas seulement Cleveland, ce sont des joueurs acceptent leur rôle avec enthousiasme. Si les gens acceptent leur rôle avec enthousiasme je pense que cela aide. Je pense que ça permet en quelque sorte au moteur de fonctionner.” Jefferson

Quant à Isaiah Thomas, pointé du doigt pour ses mauvaises performances et finalement échangé alors qu’il revenait de blessure, Jefferson a pris sa défense.

“C’est injuste de mettre la responsabilité sur une personne si les choses ne fonctionnent pas et c’est injuste de le mettre sur le dos de quelqu’un qui n’a pas joué au basket depuis 9 mois. Ce n’était pas sa faute. Tout le monde, joueurs, dirigeants, coachs, training staff, tout le monde doit prendre la responsabilité. Parce que cela prend du temps pour revenir de cette blessure. Donc je ne mettrais pas la responsabilité sur lui.” Jefferson

Via Plain Dealer

Leave a Reply