Brad Stevens coach des favoris à l’Est mais pas exempt d’inquiétudes

Brad Stevens coach des favoris à l’Est mais pas exempt d’inquiétudes

Alors que son collègue Brett Brown vient clairement d’afficher les ambitions des Sixers, Brad Stevens semble un peu plus mesuré,  ce même son équipe est passée à seulement un match des Finales NBA et qu’elle va récupérer ses deux superstars (absentes en playoffs).

« Qu’est-ce qui m’inquiète ? Et bien quand vous sortez de deux saisons consécutives de 8 mois où vous avez joué jusqu’en mai, l’inquiétude n°1 pour moi c’est ne pas brûler les étapes en défense. J’ai déjà vu des équipes faire de très bonnes saisons puis connaître des soucis de ce côté du terrain. Et on ne peut pas faire ça. » Brad Stevens

La saison dernière, Boston avait la deuxième meilleure défense de la ligue en termes de pourcentage adverse derrière Golden State. Et la troisième au niveau des points encaissés par match. Il faudra aussi pour Stevens trouver comment distribuer au mieux les 240 minutes possibles à ses joueurs.

« Tout le monde va vouloir jouer, c’est logique. Et tous les gars disent ce qu’il faut dire dans ces cas-là, parce qu’ils sont comme ça, ce sont de bons gars. Ils vont jouer dur et le premier objectif est de gagner. Mais ça ne veut pas dire qu’à certains moments durant la saison les gars n’auront pas envie de jouer plus.

Mais au final si vous voulez faire partie d’une équipe spéciale, il faut une équipe spéciale. Et nous pensons avoir beaucoup de bons joueurs qui se complètent bien. Si nous pouvons être une équipe spéciale ou non, on le découvrira au moment voulu. Ça ne m’inquiète pas trop. La priorité ça doit être de gagner. » Brad Stevens

via Boston Herald

Leave a Reply