Gordon Hayward : “J’aimerais avoir beaucoup de temps de jeu pendant la pré-saison pour me réhabituer aux situations de match”

Gordon Hayward : “J’aimerais avoir beaucoup de temps de jeu pendant la pré-saison pour me réhabituer aux situations de match”

Victime d’une grave blessure au tout début de la saison dernière, Gordon Hayward n’a pas pris sa rééducation à la légère. L’ailier des Celtics a beaucoup travaillé pour revenir à son meilleur niveau et a tenu informé les fans de la franchise grâce à des articles postés régulièrement sur son site internet. À une vingtaine de jours du début de la saison, Hayward est presque prêt et les quelques vidéos de ses entrainements sont impressionnantes. Il n’a pas encore totalement retrouvé son explosivité dans sa jambe gauche mais ça ne devrait être qu’une question de temps.

“Physiquement parlant, d’après ce que j’ai compris, ce qui met le plus de temps à revenir, c’est l’explosivité dans ma jambe gauche. Être capable de pousser sur cette jambe quand je vais sur ma droite et que j’essaie de monter au panier sur un pied. Je dois être capable de pouvoir sauter avec confiance pour finir au cercle, que ce soit avec un dunk ou un layup. J’ai le sentiment de pouvoir faire ça avec mon pied droit mais pas encore mon gauche. Ça va venir avec la répétition, comme tout le reste.” Gordon Hayward.

Pour le reste, le joueur de 28 ans est très content de ses progrès.

“J’aime vraiment où j’en suis actuellement. J’ai le sentiment que je shoots très bien, j’essaie encore de trouver le timing parfait et du rythme sur les pull-ups et les tirs en sortie de dribble mais je sens que je shoots très très bien, voire même encore mieux qu’avant ma blessure.” Gordon Hayward.

Même si, comme le joueur le reconnait lui-même, cela ne veut pas dire qu’il sera en rythme dès le début de la saison.

“Vous pouvez faire les exercices de cardio que vous voulez, ce n’est pas pareil que de défendre sur quelqu’un en situation de match, de le suivre derrière les écrans, de jouer un pick and roll et d’avoir les jambes pour prendre un jumpshot juste derrière, de prendre un rebond et de remonter au tir… Toutes ces choses nécessitent du conditionnement qui s’acquiert en match et je dois bosser là-dessus. J’aimerais, si c’est possible, avoir beaucoup de temps de jeu en pré-saison pour m’habituer à ça.” Gordon Hayward.

L’année passée, les Celtics ont dû gérer un effectif largement remanié et donc créer de nouveaux automatismes. Cette saison, la donne est différente puisqu’aucun transfert n’est venu perturber la préparation du groupe.

“Pour ce qui est de l’équipe, j’aime ce que je vois aux entrainements. Tout le monde est plus à l’aise avec les autres parce qu’ils ont une année d’expérience. Même en dehors des terrains, la saison dernière on était une nouvelle équipe qui apprenait à se connaître. Ce n’est plus le cas maintenant. Ça se voit dans les matchs et les exercices que l’on fait. Il y a des automatismes entre les joueurs, ils n’étaient pas là l’année dernière. On sait comment vont réagir les autres dans différentes situations. Même moi. Après les avoir vus jouer toute la saison dernière, je sens un peu tout ça. J’apprends encore mais je les connais un peu plus et c’est cool.” Gordon Hayward.

L’année dernière, les Celtics sont parvenus jusqu’en finale de conférence sans leurs deux meilleurs joueurs. Avec Hayward et Kyrie Irving et surtout débarrassés de LeBron James, parti à l’Ouest, les hommes de Brad Stevens ont les Finals dans le viseur.

Via Gordon Hayward 20 Life et Mass Live.com.

 

Leave a Reply