Andre Drummond : “Il ne faut pas trop s’enflammer”

Andre Drummond : “Il ne faut pas trop s’enflammer”

Grâce à leur nouvelle victoire contre les Cavaliers cette nuit (110 à 103), les Pistons ont gagné leurs quatre premiers matchs de la saison pour la première fois depuis la saison 2008/2009. Un début d’exercice impressionnant pour une équipe qui n’a pas réussi à atteindre les playoffs la saison dernière mais le pivot Andre Drummond (26 points et 22 rebonds cette nuit) ne veut pas crier victoire trop vite.

“Il ne faut pas trop s’enflammer, c’est encore très tôt dans la saison. Il nous reste beaucoup de matchs à jouer donc il faut qu’on y aille rencontre par rencontre, victoire par victoire et qu’on continue à s’améliorer.” Andre Drummond.

Même discours chez le coach Dwane Casey, recruté cet été.

“C’est bon pour notre équipe et notre moral, mais on sait qu’il nous reste encore beaucoup de choses à faire. On va continuer à travailler et à s’améliorer dans certains aspects du jeu.” Dwane Casey.

En plus du pivot, Blake Griffin a lui aussi réussi un bon match après ses 50 points contre les Sixers mardi avec 26 points et 10 rebonds pendant que Reggie Jackson cumulait lui 16 points et 4 assists. Pourtant, les Pistons ont eu du mal à se débarrasser des Cavaliers, qui n’ont pas gagné une seule rencontre depuis le début de la saison et évoluaient sans Kevin Love, blessé au pied.

“C’est très important de décrocher la victoire. Vous pouvez demander à n’importe quel joueur en NBA, il vous dira que le plus important c’est la victoire. Être à 4-0 est mieux que d’être à 2-2 par exemple. Il faut qu’on continue de s’améliorer, je ne pense pas qu’on puisse être satisfait d’être à 4-0. Nous n’avons pas été aussi bons qu’on aurait dû si on parle de l’exécution des systèmes. Ça se joue à deux ou trois stops. Nous ne l’avons pas fait pour le moment, mais on gagne quand même les matchs. Quand on n’arrive pas à marquer, il faut pouvoir se reposer sur notre défense.” Blake Griffin.

Via ESPN et Detroit News.

[Interview] Frank Ntilikina : « David Fizdale ne me met aucune limite »

Leave a Reply