Un invité surprise, un record en carrière et un David Fizdale qui a du mal à cerner son équipe

Un invité surprise, un record en carrière et un David Fizdale qui a du mal à cerner son équipe

Le déplacement des Knicks à Charlotte semblait bien mal embarqué puisque les Hornets menaient tranquillement de 20 points en premier quart et ont compté jusqu’à 21 points d’avance. On pensait que les Hornets allaient pouvoir tranquillement dérouler après la pause mais tout ne s’est pas passé comme prévu, la faute notamment à Emmanuel Mudiay et le surprenant Luke Kornet. Mudiay, a tout simplement sorti son meilleur match en carrière et réalisé une seconde mi-temps énorme pour envoyer le match en prolongation et finalement offrir la victoire aux siens. Il marque 29 de ses 34 points après la pause à 14/21 et les Knicks s’en sortent malgré les blessures de Frank Ntilikina et Mitchell Robinson

« Cela en dit long sur cette équipe. Nous bossons tellement dur. Nous ne voulons pas juste aller sur le terrain et abandonner. Nous avons continué de cravacher et de nous accrocher. Je voulais tellement gagner. Je savais que Frank était blessé. Je pense que lorsqu’il est sorti, je devais être plus agressif. » Mudiay

Cela ne ressemblait clairement pas à une équipe qui tanke.

« Je ne sais pas quand ils vont répondre présent. J’adore ces gamins, ils ne cesseront jamais de m’époustoufler, dans tous les sens du terme. Croyez-moi. Ils font des trucs où je me dis ‘Mais qu’est-ce qu’ils font ?’ Et ils font des trucs comme ça où ils n’abandonnent pas. » David Fizdale

Titulaire depuis un mois, Mudiay a dû beaucoup jouer avec la blessure de Frank et l’absence de Trey Burke, mais il a fait un énorme boulot avec également 8 passes décisives.

« J’ai énormément confiance en Mudiay. Il continue de progresser. » Fizdale

L’autre héros c’est Luke Kornet, très peu utilisé cette saison, mais qui a profité de la blessure de Robinson, et a relégué Enes Kanter sur le banc grâce à sa prestation. Il a signé 13 points, 6 rebonds, 3 contres et un plus-minus de +18 en 24 minutes. Il a planté un 3/5 à 3-pts, lui qui n’avait pas mis le moindre shoot à 3-pts cette saison.

« C’est un de nos plus gros bosseurs. C’est fou sa connaissance du basket. C’est un de nos joueurs les plus intelligents. Qu’il performe comme ça, cela ne nous surprend pas. Nous le voyons à l’entraînement mais qu’il le fasse devant tout le monde, ça signifie beaucoup pour moi. Je suis tellement heureux pour lui. » Mudiay

« J’ai eu une opportunité de me mettre en jambe. J’ai commencé à bien sentir mon shoot. Franchement, tout le monde jouait un très bon basket collectif. C’est là que je m’épanouis quand le ballon bouge et que personne ne se préoccupe qui shoote. Quand nous sommes dans cette zone collectivement, votre performance individuelle se fait naturellement. » Kornet

Mercredi il aurait très bien pu être coupé lorsque les Knicks ont transformé le contrat d’Allonzo Trier.

C’est un témoignage du développement de nos joueurs, de Coach Mike Miller en G-League et l’éthique de travail de Luke. Il n’a pas beaucoup été appelé cette année mais il est resté prêt mentalement. Je ne lui avais pas encore vraiment donné de véritable chance jusque là. Quand je suis arrivé ici j’ai bossé avec lui. J’ai dit que j’aimais ce gamin, qu’il avait quelque chose de différent de notre autres bigs.

David Fizdale a eu aussi son rôle dans ce succès, lui qui a tenté de réveiller les siens à la pause avec sur le tableau du vestiaire l’inscription « égoïste. » Puis il a mis en place une zone en défense qui a gêné les Hornets.

Via NY Post

Leave a Reply