LeBron James prêt à accueillir Lonzo Ball chez Nike : “Je suis fier de lui car j’aime le fait qu’il prend le contrôle de ses affaires”

LeBron James prêt à accueillir Lonzo Ball chez Nike : “Je suis fier de lui car j’aime le fait qu’il prend le contrôle de ses affaires”

Apparemment arnaqué par Alan Foster, co-fondateur de Big Baller Brand et qu’il considérait comme son second père, Lonzo Ball a décidé de couper les ponts avec lui, et cela devrait entraîner un divorce avec la marque familiale. C’est en tout cas tout ce que laissent penser les agissements de Lonzo sur les réseaux sociaux. Il a supprimé toutes les références à BBB et a posté une photo qui laisse penser qu’il va rejoindre NikeLa marque dont LeBron James est un des principaux ambassadeurs

“Peu importe ce que le gamin décide de faire, peu importe la marque qu’il choisit, mais si c’est Nike, évidemment nous l’accueillerons à bras ouverts. Je l’accueillerai à bras ouvert. J’aime ce gamin, peu importe les chaussures qu’il porte. Nous verrons.” LeBron

A sa sortie d”UCLA, Ball avait choisi de ne pas signer avec une grosse marque, ce qui lui aurait permis de gagner quelques millions de dollars, pour signer plutôt avec la marque Big Baller Brand, lancé par son père et Foster. C’est Foster qui lui a conseillé ça et il est devenu le visage de la marque. LeBron pense que c’est une décision forte qui en dit long sur l’évolution de son coéquipier

“Je suis fier de lui car j’aime le fait qu’il prend le contrôle de ses affaires. Je trouve ça vraiment top. Quand j’ai vu cette histoire je me suis dit que je venais de voir un gamin devenir un homme, genre ‘C’est ma carrière et je la prends en main. J’en ai assez. Même si je ne réussis pas, je le fais quand même en mes termes.’ C’est ça que j’ai vu. Nous verrons. Mais il joue bien quand il a des Nike (sourire).” LeBron

LeBron, est bien placé pour savoir que ce n’est pas simple à l’arrivée en NBA de bien s’entourer pour gérer tout l’aspect business.

“C’est la chose la plus difficile. Surtout quand tu es jeune comme Zo, comme moi quand je suis arrivé dans la ligue. Il faut faire confiance à quelqu’un parce que nous ne savons rien quand nous débarquons.  Il faut faire confiance à quelqu’un. Et tu espères être guidé comme il faut. C’est tout ce que tu peux faire. C’est tout ce que tu peux espérer. Quand ce n’est pas ce à quoi tu t’attends, ça fait mal. Je sais.” LeBron

En 2005, deux ans après le début de sa carrière, il avait viré son agent et signé avec CAA. Puis finalement il a quitté CAA lorsque son pote Rich Paul a quitté l’agence et a lancé Klutch Sports.

“J’avais juste le sentiment que je serais plus en mesure d’arriver où je voulais être sur et en dehors du terrain. C’est pour cela que j’ai fini par me séparer de mon agent à l’époque et que j’ai lancé mon propre truc. C’est difficile quand tu as 18, 19 as et que tu ne connais pas ce côté du business. Tout ce que tu veux faire c’est jouer au basket, aller à la salle, bosser, bosser et bosser.” LeBrob

Via LA Times

Leave a Reply