D’Angelo Russell on Fire pour une victoire capitale ! Kenny Atkinson : “Nous devons battre des équipes que nous ne sommes pas supposés battre”

D’Angelo Russell on Fire pour une victoire capitale ! Kenny Atkinson : “Nous devons battre des équipes que nous ne sommes pas supposés battre”

L’équation est simple pour les Nets en cette fin de saison, il faut gagner le plus de matchs possible pour avoir une chance de faire les playoffs. Ils ont leur destin entre les mains mais un calendrier qui est sans aucun doute le plus compliqué des 5 équipes encore en course à l’Est pour 3 places. Les playoffs ont donc déjà commencé pour eux et cette nuit ils avaient la lourde tâche de recevoir les Celtics

“Nous savons que tous ces matchs qui arrivent sont des matchs de playoffs. C’est comme ça qu’il faut les voir. Nous sommes en plein dedans. Nous ne pouvons pas reculer. Ce sont tous des matchs de playoffs, et il était important de remporter celui-ci.” Kenny Atkinson

“Je vous l’ai dit, chaque victoire va en valoir la peine. Nous en avons besoin, il faut s’arracher pour aller chercher chacune d’entre elles.” D’Angelo Russell

Et cette victoire ils sont allés la chercher face aux Boston Celtics car cela n’avait pas bien débuté. Ils ont vécu un cauchemar au niveau de l’adresse avec un 7/25 en premier quart, résultat Boston a pris 11 points d’avance en début de second acte. Les hommes de Kenny Atkinson ont fini par se réveiller sous l’impulsion de DeMarre Carroll et Spencer Dinwiddie pour recoller et même prendre la tête d’un point à la mi-temps. Puis en seconde mi-temps le show d’Angelo Russell a débuté ! Le meneur a pris feu en 3ème acte en plantant 20 points à 8/12 dont 4/7 à 3-pts en 7’44 (!!) pour permettre aux siens de remporter le quart 33-22 et ne plus jamais regarder derrière.

“Nous ne jouions pas à notre meilleur niveau. Nous leur donnions la plupart des choses qu’ils obtenaient. Nous savions qu’il fallait s’y mettre resserrer les boulons. Nous savions ce que nous devions faire. Il y a deux mi-temps dans chaque match. La première était un peu suspecte avec des ballons perdus qui ont coûté cher, une sélection de tirs discutable, donc nous savions qu’il fallait resserrer les boulons. ” D’Angelo Russell

Il est difficile à défendre car ils score à l’extérieur et j’ai trouvé que nous avions fait du bon boulot sur lui en première mi-temps. Puis il a juste prix feu.” Gordon Hayward

Avec un bilan de 39 victoires et 38 défaites les Nets pointent en 7ème position mais avec seulement un match d’avance sur le Magic 9ème. La suite s’annonce difficile avec des matchs à venir face aux Bucks, aux Raptors, à Milwaukee, à Indianapolis et face à Miami. Chaque match pourrait être décisif, notamment le dernier face au Heat, actuellement 0.5 match derrière les New Yorkais. Les jeunes Nets sont prêts à relever le défi.

“Je pense que c’est le mot : excités. Il n’y a pas de peur, pas de trépidation. Regardez le calendrier. Je pense honnêtement, et je l’ai dit avant ce road trip, nous ne sommes probablement pas favoris dans aucun des matchs qui arrivent, mais c’est comme si nous devions réaliser des upsets en NCAA. Nous devons battre des équipes que nous ne sommes pas supposés battre. C’est aussi simple que ça.” Atkinson

Via ESPN

Leave a Reply