Lou Williams sur la perf’ de Kevin Durant : « Je vous promets qu’on a essayé […] On a tout essayé »

Lou Williams sur la perf’ de Kevin Durant : « Je vous promets qu’on a essayé […] On a tout essayé »

Interrogés sur ce qu’ils auraient pu faire de plus pour ralentir Kevin Durant (50 points – record personnel en playoffs – dans le Game 6 pour qualifier les Warriors), Patrick Beverley et Lou Williams ont gentiment souri.

« Patrick Beverley : -Vous avez déjà joué au basket ? À votre avis ? C’est une vraie question, qu’est-ce que vous en pensez ? Vous regardez beaucoup de basket, vous travaillez pour ESPN. C’est Kevin Durant.

Lou Williams : -Je vous promets qu’on a essayé.

Patrick Beverley : -On ne s’est pas retourné en disant vas-y, mets-nous en 50 ce soir. Bien sûr que non. C’est juste un sacré joueur. Il a mis des shoots difficiles.

Lou Williams : -On a tout essayé.

Patrick Beverley : -Ça n’a pas fonctionné (rire).

Lou Williams : -Parfois tu tombes sur des joueurs uniques et peu importe ce que tu leur envoies, ça ne marche pas. Il n’y a rien à faire contre eux. Il en fait partie. Et il l’a montré ce soir. Il les a portés sur ses épaules. Même avant le match il a dit : ‘Vous savez qui je suis, je suis Kevin Durant’. C’est culotté de dire ça quand tu vas affronter des gars super compétitifs derrière. Il a dit qu’il pouvait nous shooter dessus et il l’a fait. Ce n’était pas un manque d’effort de notre part. C’est juste un très grand professionnel, il a fait ses preuves au plus haut niveau, il l’a encore montré ce soir. La seule chose à faire face à un gars comme ça c’est de lui tirer votre chapeau. »

Même son de cloche chez Doc Rivers, pas grand chose à faire contre un joueur du rang de KD dans ces conditions :

« On a essayé quasiment tout le monde sur lui. Quatre fois en première mi-temps on a fait l’erreur défensive de venir en aide mais pas vraiment. Quand il est dans le rythme, il fait vraiment partie des joueurs dont il faut espérer qu’il rate. J’ai trouvé que Pat a eu un bon impact sur lui en début de 3ème quart-temps. Mais on savait que ça n’allait pas durer et ça n’a pas duré. C’est simplement un grand joueur, c’est pour ça qu’il est Kevin Durant. » Doc Rivers

Leave a Reply