Donovan Mitchel : “Royce O’NeaIe pourrait être un des meilleurs défenseurs de la ligue”

Donovan Mitchel : “Royce O’NeaIe pourrait être un des meilleurs défenseurs de la ligue”

Le Jazz d’Utah a réussi une belle intersaison sur le papier avec les arrivées de Mike Conley, Bojan Bogdanovic, Ed Davis, Jeff Green ou encore Emmanuel Mudiay. Pour l’instant on ne sait pas trop ce que sera le 5 majeur, mais le jeu devrait tourner autour du quatuor Mike Conley, Donovan Mitchell, Bojan Bogdanovic et Rudy Gobert. On ne sait pas quel sera le 5ème à les accompagner dans les 5, peut-être Joe Ingles, voire Royce O’Neale. Ce dernier est devenu un élément très important de la rotation de Quin Snyder, role player par excellence. Il est avant tout un bon défenseur et pourrait devenir le stoppeur du Jazz, c’est en tout cas ce que pense Donovan Mitchell.

“Il est très costaud, il a de super pieds et un excellent équilibre. Il ne met pas les mains et il est calme. Physiquement et mentalement il est super. Il sait ce qu’on attend de lui. Sa préparation et ses instincts c’est ce qui le démarque. Il pourrait être un des meilleurs défenseurs de la ligue, il a vraiment les outils pour.” Donovan Mitchell

Bon défenseur, il a montré qu’il pouvait être aussi une menace derrière l’arc, même s’il a encore beaucoup de boulot à faire. Il a shooté à un très correct 38.6% la saison dernière et le shoot extérieur et un de ses principaux axes de travail cet été. Il veut devenir un 3 & D de référence, ce dont Utah aurait bien besoin pour aller loin.

“Des gars comme (DeMarre) Carroll et (Danny) Green ils ont un impact sur le jeu sans avoir trop le ballon. C’est ce que j’essaye de faire. C’est un bon été pour moi, je bosse sur mes faiblesses. C’est bien d’être à Salt Lake City avec le coaching staff et pas mal de joueurs.” O’Neale

En nette progression depuis son arrivée dans la ligue, au vu de son éthique de travail, on peut s’attendre à ce qu’il passe un nouveau cap, ce qui serait très précieux pour le Jazz.

“Ce que nous aimons chez Royce c’est sa capacité à bosser. Il aime être à la salle, il aime cravacher. Et il a un corps qui ne se fatigue pas.” Dennis Lindsey, GM

Non drafté en 2015 et après avoir commencé sa carrière en Europe, l’ancien de Baylor devrait s’imposer encore plus comme un cadre cette saison, lui qui possède un contrat non garanti, mais l’assurance depuis bien longtemps d’être dans l’effectif. Free agent avec restriction l’été prochain, ses intentions sont claires, même si le Jazz n’aura pas grand-chose à lui offrir.

“Je veux être ici pour longtemps” O’Neale

Via The Athletic

Leave a Reply