La NBA renforce son code de conduite des fans : tolérance zéro

La NBA renforce son code de conduite des fans : tolérance zéro

En se basant sur les témoignages d’une dizaine de joueurs interrogés cet été, la NBA a décidé de durcir son « code de conduite des fans » cette saison. Tous étaient d’accord pour souligner le fait que le comportement des fans présents aux matchs (notamment aux premiers rangs) s’était détérioré ces dernières années. Russell Westbrook, DeMarcus Cousins et Kyle Lowry ont tous les trois été impliqués dans des incidents avec les fans – parfois auteurs d’injures racistes – la saison dernière.

« Nous avons ajouté tout langage sexiste ou LGBTQ, tout langage dégradant et qui n’est en rien lié au basket. Nous avons également ajouté tous les commentaires du style ‘ta mère’, sur la famille, tout ce qui n’a rien à voir avec le basket et qui entraînera une expulsion du fan en question, puis une enquête sur ce qui s’est passé. » Jerome Pickett, vice-président sécurité

Jazz et Celtics avaient banni les fans (le premier à vie le second pour 2 ans) autour d’injures racistes envers Westbrook et Cousins l’année dernière à Salt Lake City et Boston. Mark Stevens, propriétaire minoritaire des Warriors qui avait bousculé Lowry, a lui aussi été banni de toute activité business avec l’équipe pour 1 an par la ligue. Selon Pickett, le nombre de fans exclus la saison passée a doublé par rapport à 2017-18.

« L’année dernière, j’ai commencé à ressentir un manque de civilité durant les matchs. J’ai entendu non pas seulement de simples ‘t’es naze !’, que chacun de nous peut tolérer, mais des commentaires vraiment très insultants dirigés directement vers les joueurs.  » Michele Roberts, à la tête du syndicat des joueurs

Rappelé avant chaque match, le code de conduite des fans se fait de plus en plus visible dans les salles NBA. Chaque équipe a aussi fait savoir à ses abonnés à l’année qu’il pouvait être banni même s’il n’avait fait que « prêté » son abonnement à quelqu’un d’autre en cas d’incident.

via ESPN

Leave a Reply