Après une grosse frayeur Brandon Ingram démarre fort; lonzo Ball : « C’est ce à quoi je m’attendais »

Après une grosse frayeur Brandon Ingram démarre fort; lonzo Ball : « C’est ce à quoi je m’attendais »

Privés de leur rookie Zion Williamson, les New Orleans Pelicans font un début de saison comptable bien difficile avec 3 défaites en autant de rencontres. Mais pourtant ils n’ont pas démérité dans ces 3 matchs. Battus en prolongation par les Raptors, ils ont également craqué dans le money time face aux Mavs avant-hier, puis de nouveau cette nuit face à Houston. Brandon Ingram termine encore une fois meilleur scoreur des siens et passe proche de son record en carrière (36 points) avec 35 points à 14/22 dont 4/7 à 3-pts et pas moins de 15 rebonds ! Un gros début de saison qui n’est malheureusement pas récompensé collectivement.

« J’ai juste tiré profit du rythme que j’avais, j’essayais de mettre des shoots, de créer pour mes coéquipiers et d’être agressif. À chaque match j’essaye de progresser par rapport au match précédent. » Ingram

« Il joue comme s’il avait quelque chose à prouver. C’est là que ce genre de gars sont dangereux. Aujourd’hui c’était un petit échantillon de ce qu’il peut faire. « Josh Hart

Forcément sa performance un goût amer

Quand nous perdons comme ça, je le prends vraiment mal. Je sais que je peux scorer et faire des actions pour mon équipe. Donc je prends vraiment mal ces défaites. » Ingram

En 3 matchs il affiche 27.3 points à 2.6%, 9.3 rebonds et 4.3 passes et

« C’est ce à quoi je m’attendais. Je sais ce dont il est capable. Il est très difficile à défendre. » Lonzo Ball

Un bien joli retour après la grosse frayeur de la fin de saison dernière puisqu’il avait dû arrêter en raison de la formation d’un caillot sanguin. On a craint le pire, mais après son opération le 16 mars, on a appris qu’il souffrait en fait du syndrome du défilé thoraco-brachial, trouble provoqué par la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. C’est cela qui a en fait formé le caillot de sang et c’était une bonne nouvelle puisque ce caillot est le résultat de cette compression et non une réaction anormale dans son sang.

« J’ai été écarté du basket tellement longtemps. Quand je joue désormais, j’essaye tirer profit de l’opportunité. Ça a été un processus assez fou pour moi, donc quand j’entre sur le terrain ce n’est que du plaisir pour moi. » Ingram

Via Pelicans.com

Leave a Reply