Kawhi Leonard, le boss du 4ème quart; « On avait 10 pts de retard dans le 3ème quart, je me suis dit : ‘C’est bon, on a Kawhi’ »’

Kawhi Leonard, le boss du 4ème quart; « On avait 10 pts de retard dans le 3ème quart, je me suis dit : ‘C’est bon, on a Kawhi’ »’

Les fans présents au Staples Center ont dû attendre un moment, mais ils ont finalement pu chanter les traditionnels « M-V-P » à Kawhi Leonard, auteur de 18 de ses 30 points (9/26, 6 rebonds, 3 passes) dans le dernier quart-temps dimanche soir contre Utah, battu 105-94. Menés de jusqu’à 10 points, les Clippers ont dominé les 12 dernières minutes avec autorité, 40-25.

« Peut-être que si j’avais mis mes shoots plus tôt dans le match (il a raté ses 5 premiers tirs), nous ne nous serions pas retrouvés dans cette situation. Lou (Williams) a mis un gros tir à 3-points, JaMychal (Green) aussi pour nous donner 4 ou 5 points d’avance et ça nous a mis, ça m’a mis dans le rythme. » Kawhi Leonard

« Ils aiment jouer lentement et méthodiquement, ils jouent à leur rythme et ils obligent les autres à jouer à leur rythme. Nous aimons jouer beaucoup plus vite qu’eux, mettre plus de points, donc il nous a fallu nous ajuster mais dans le dernier quart on a fait du bon boulot en jouant avec plus d’énergie et sur un rythme plus élevé. » Lou Williams

L’ailier, seulement 5 points en 1ère mi-temps sur ce match, est le meilleur scoreur cette saison dans le 4ème quart-temps, avec 12.6 points (contre 11.7 points pour Damian Lillard, 2ème du classement) à 55% aux tirs en moyenne.

« On avait 10 points de retard dans le 3ème quart, j’étais sur le banc et je me suis dit : ‘C’est bon, on a Kawhi’. C’est ce qu’il fait, il t’apporte des points quand tu en as besoin. » Ivica Zubac

Sorti à 15.4 secondes du buzzer final, Leonard a eu le droit à une standing ovation. Son équipe, également menée par les 19 points de Montrezl Harell et 17 points de Williams en sortie de banc a terminé à 39% et 21% à 3-points (mais 18 rebonds offensifs ayant mené à 29 points sur seconde chance, contre 8 seulement pour le Jazz) mais qu’importe, la victoire est là. Los Angeles, devant de 12 points en fin de 1ère mi-temps avant d’encaisser un 17-3, reste invaincu à domicile (4-0, première depuis 6 saisons). Donovan Mitchell a tout tenté avec 17 de ses 36 points inscrits dans le dernier quart-temps, mais l’arrière n’a pas marqué durant les dernières 2’58 du match face à Leonard et Maurice Harkless.

« C’est une bonne chose qu’on prouve qu’on peut gagner avec notre défense. La défense fait gagner des titres […] Comme n’importe quel joueur dominant, quand le match se joue, que le score est serré, il (Leonard) fait ce qu’il sait faire. Il a pris le contrôle du match. C’était comme un combat de boxe, on a réussi à mettre les derniers coups. » Patrick Beverley

via L.A. Times

Leave a Reply