Marcus Smart n’avait pas besoin d’aide pour s’occuper de Kevin Love : “J’aime ce genre de défis”

Marcus Smart n’avait pas besoin d’aide pour s’occuper de Kevin Love : “J’aime ce genre de défis”

Cette nuit lors de la victoire difficile des Celtics face aux Cavaliers, Gordon Hayward a crevé l’écran avec ses 39 points, mais les Celtics peuvent aussi remercier un certain Marcus Smart pour ce succès. L’arrière a effectué un gros travail défensif sur un joueur pourtant bien plus grand que lui : Kevin Love. Il a notamment très bien défendu en toute fin de rencontre :

“Quel effort de la part de Smart sur Love pour lui faire manque ce dernier shoot, mais aussi durant le match. Il lui a rendu la vie dure. Je suis fier que nous ayons gagné.” Gordon Hayward

Si sa ligne de stats n’est pas extraordinaire avec 8 points, 5 rebonds et 4 passes, son impact va bien au-delà de ces simples chiffres. Même Kevin Love reconnait qu’il a fait un gros boulot en contribuant à la limiter à 17 points à 7/14.

“Ils le mettent sur le meilleur joueur de chaque équipe, il est payé pour ça. Il est prêt à défendre sur n’importe qui du poste de meneur au poste de pivot et il fait la différence pour leur équipe.” Kevin Love

“J’aime ce genre de défis, surtout lors d’une soirée comme ça. Quand je vois le matchup, je suis excité.” Smart

Et on l’a vu refuser les aides de ses coéquipiers pour des prises à deux :

“Je scoute Kevin Love depuis longtemps donc je connais ses tendances et je suis un défenseur tellement bon que je crois en moi et je parierai toujours sur moi 100% du temps. C’est une question de fierté à ce stade et il faut aller chercher loin. Donc je refuse la prise à deux à chaque fois que j’ai l’opportunité de m’en charger tout seul.” Smart

Via Mass Live

Leave a Reply