Respect mutuel entre le nouveau (Kemba Walker) et l’ancien (Isaiah Thomas) à Boston; « J’ai regardé ses matchs »

Respect mutuel entre le nouveau (Kemba Walker) et l’ancien (Isaiah Thomas) à Boston; « J’ai regardé ses matchs »

Suite à sa signature à Boston cet été, Kemba Walker s’est préparé en étudiant les matchs des meneurs de jeu qui l’ont précédé dans le Massachusetts. Parmi eux : Isaiah Thomas, qu’il affrontait justement mercredi soir à l’occasion du match Celtics – Wizards. Avec les C’s, Thomas a été 2 fois All-Star et a atteint les finales de conférence Est en 2017 (défaite 4-1 contre les Cavs).

« J’ai regardé ses matchs lors de sa saison incroyable ici (28.9 points et 5.9 passes par match, ndlr), juste pour essayer de voir ce qu’il avait fait pour avoir autant de succès. » Kemba Walker

Changements de rythme, contournements d’écrans, 4ème quart-temps clutchs, finition dans la raquette sur des joueurs plus grands, lecture de jeu…et un élément indispensable pour réussir à Boston : se donner corps et âme à l’équipe.

« Comment ne pas apprécier ça ? Ses années ici ont été très spéciales. Il a fait tellement pour cette organisation durant son passage ici. Personne ne pourra lui enlever ça. Ils ne pouvaient pas faire autrement que de l’aimer. Il était quoi, 60ème choix de la draft ? Il a bossé dur pour en arriver là. On voit toujours les gars qui bossent dur, et IT en fait partie. » Kemba Walker

Vainqueurs 140-133 de Washington, les Celtics – sur 9 victoires d’affilée – sont 1ers à l’Est après 10 matchs, avec un Walker à 25 points, 5.1 rebonds et 4.6 passes par match.

« Tu dois avoir la peau dure, tu dois vouloir être un grand joueur pour être « LE » gars à Boston. Parce c’est ce qu’ils veulent, des grands joueurs. Ils en ont vu beaucoup. Donc si c’est ce que tu veux, c’est là. Et je pense que c’est un joueur qui le veut. Pour la première fois de sa carrière il va pouvoir gagner. C’est un super joueur depuis des années, ça va contribuer à l’élever je pense. Si tu es un playmaker dans ce système, ça va faciliter les choses pour toi. Je sais qu’il va faire une sacrée saison. » Isaiah Thomas, 18 points à 7/14 et 7 passes en 32 minutes

« Je sais quel type de personne je suis. Je sais aussi quel type de joueur je suis. Je sais que je joue dur et que je donne tout tous les soirs. Je sais que c’est ce que Boston aime. Ce n’est pas tellement une histoire de scoring je pense, ça vient juste du fait que je donne tout tous les soirs. » Kemba Walker, 25 points à 8/17, 5 rebonds, 5 passes

via The Athletic

Leave a Reply