Evan Fournier porte le Magic, Markelle Fultz et Mo Bamba décisifs… à 3-pts : « Ça les a tués »

Evan Fournier porte le Magic, Markelle Fultz et Mo Bamba décisifs… à 3-pts : « Ça les a tués »

Pour son 6ème match en 7 rencontres à 21 points ou plus, Evan Fournier a fait la majeure partie de ses dégâts en première mi-temps pour le Magic, vainqueur 116-104 à Cleveland mercredi soir après 3 défaites d’affilée. Le Français, auteur de 30 points (record en saison) à 10/22, a ainsi signé 19 points à 7/15 sur les 2 premiers quarts, conclus sur le score de 59-52 en faveur des Floridiens, qui ne s’étaient pas encore imposés à l’extérieur cette saison. À la reprise, ces derniers ont démarré le 3ème quart sur un 19-11, dont 7 points pour le n°10, dont l’équipe a shooté à 48.4%, son deuxième meilleur pourcentage de la saison.

« À ce stade, on a besoin de chaque match, mais c’est une bonne victoire parce que quand tu approches de la fin d’un long road trip (8 jours) comme ça, tu manques d’énergie. Mais on était prêts offensivement et on a joué dur, donc c’est une très bonne chose, ça montre qu’on a du caractère. Et ce n’est pas une surprise pour moi. On a eu du mal en attaque depuis le début de saison, donc bien sûr quand les shoots rentrent ça aide énormément. » Evan Fournier

« Ils auraient pu baisser la tête, comme beaucoup l’auraient fait à leur place pour le dernier match d’un road trip comme ça, mais ils se sont battus très dur. » Steve Clifford

Orlando, toujours sans Nikola Vucevic et Aaron Gordon, blessés à la cheville, a aussi forcé 25 ballons perdus adverses (transformés en 25 points), dont 8 pour le seul Darius Garland. En tête de 22 points en début de 4ème quart-temps après un dunk de Terrence Ross (16 points, comme Jonathan Isaac), l’équipe a subi une grosse tentative de comeback des Cavs, stoppée d’abord par Markelle Fultz (16 points) à 5’43 de la fin sur un 3-points, puis 40 secondes plus tard par Mo Bamba (15 points), à 5/5 derrière la ligne, pour récupérer 14 points d’avance.

« C’est une question de préparation. Je travaille beaucoup durant mon temps libre et depuis toujours je vis pour les moments importants, les gros shoots. J’étais dans le flow du match, j’étais ouvert, confiant, et je l’a pris. Et puis Mo en a mis un autre, ça vous montre combien il est confiant actuellement. » Markelle Fultz

« Ça les a tués, c’est là (après les deux 3-points) qu’on a gagné le match. Ça a tué leur momentum, c’était hyper important. Mo joue de mieux en mieux et je suis content pour lui. » Evan Fournier

Leave a Reply