Tony Parker évoque les choses les plus importantes que lui ont apprises son père et Gregg Popovich

Tony Parker évoque les choses les plus importantes que lui ont apprises son père et Gregg Popovich

Tony Parker évoque les choses les plus importantes que lui ont apprises son père et Gregg Popovich

Le 11 novembre dernier Tony Parker vivait un des hommages ultimes pour un joueur de basket avec le retrait de son maillot, l’étape préalable à sa future entrée au Hall of Fame. Une expérience qu’il a qualifiée de “surréaliste.”

“Parce que je n’aurais jamais pensé quand j’étais petit que je pourrais vivre quelque chose comme ça. J’ai toujours rêvé de la NBA et je voulais y jouer, mais ma carrière a été meilleure que dans mes rêves les plus fous. Ça a tout surpassé. C’était une incroyable aventure et je suis très reconnaissant et vraiment béni.” Tony Parker

Une magnifique carrière sur le plan individuel, mais surtout collectif, au plus haut niveau pendant près de deux décennies.

“La chose dont je suis le plus fier et que j’aimais avec les Spurs c’est que nous l’avons fait de la bonne manière, nous étions très pros, nous nous sommes comportés en pros et c’est ce que j’ai aimé le plus : nous jouions en équipe et nous restions unis.” Tony Parker

Il a pu apprendre sous la direction d’un des meilleurs coachs de l’histoire, Gregg Popovich, très très dur avec lui lors de ses premières années dans la ligue, mais cela a contribué à faire de lui un des meilleurs meneurs de la ligue et un futur Hall of Famer

“Il m’a dit beaucoup de choses de toute évidence, mais si je devais choisir une chose c’est comment être régulier à chaque match. Comme répondre présent chaque soir, sans jour sans. La régularité qu’il recherche et le fait de se tenir à des standards élevés. C’est la chose qui l’impressionnait le plus. Il n’était jamais satisfait.” Tony Parker

Un second père comme il aime le qualifier et son père Tony Parker Sr. a eu aussi des conseils importants, et il en retient un en particulier.

“Efface. Il m’a toujours dit ça – Efface – quand je rate un tir. J’avais l’habitude de m’énerver, car je voulais mettre tous les shoots que je prenais. Évidemment c’est impossible. Donc c’était un conseil qu’il m’a donné : ‘efface. Pense à l’action suivante, l’action suivante, l’action qui vient parce que les gens se souviennent du dernier quart et de celui qui gagne.'” Tony Parker

Via Japan Times

 

Leave a Reply