Victor Oladipo : “Je suis en quelque sorte une étude de cas, c’est une blessure vraiment rare”

Victor Oladipo : “Je suis en quelque sorte une étude de cas, c’est une blessure vraiment rare”

Out depuis fin janvier (rupture du tendon quadricipital du genou droit), l’arrière All-Star Victor Oladipo progresse lentement mais surement, de retour à l’entraînement ces deux dernières semaines, notamment avec l’équipe affiliée G-League des Pacers, les Fort Wayne Mad Ants. Toutefois il ne cesse de se montrer prudent et on commence même à se demander s’il ne va pas falloir encore attendre de longues semaines, surtout que Nate McMillan a confié avant hier qu’il ne s’attendait pas à un retour dans un futur proche. Invité de Undisputed, il n’en a pas dit plus sur une date de retour, si ce n’est qu’il prévoit toujours de jouer

“Je prévois de revenir à un moment donné cette saison. Nous verrons. Je ne suis pas certain d’à combien j’en suis, probablement autour des 75-80%, peut être un peu mieux, nous verrons. Je pense que le plus important avec cette blessure, comme elle est vraiment rare, c’est qu’il faut écouter votre corps plus que vous écoutez votre esprit. Ta tête te dit ‘Vas-y ! Vas-y !’ Mais ton corps il te dit ‘Non, non, non.'” Oladipo

Au départ son absence était estimée entre 6 et 8 mois, mais cela prend bien plus de temps pour l’arrière. Il prend son temps pour ne pas faire l’erreur de revenir trop tôt.

“Tout le monde est différent. Tout le monde est unique. Tony (Parker) est revenu, je crois, en 6 mois et demi. Il est revenu très vite. Moi je suis en quelque sorte une étude de cas parce que je suis jeune et ça n’arrive pas beaucoup. Je prends ça très tranquillement, j’y vais tout doucement. Quand l’heure sera venue, je reviendrai.” Oladipo

Leave a Reply