Deandre Ayton : « J’étais choqué, embarrassé »

Deandre Ayton : « J’étais choqué, embarrassé »

Au lendemain de son premier match 2019-20, Deandre Ayton apprenait sa suspension de 25 matchs pour violation du programme antidopage de la ligue. Presque 2 mois plus tard, il s’est exprimé pour la première fois dans une interview avec l’ex-NBAer 4 fois All-Star Tom Chambers pour Fox Sports.

« Tom Chambers – Donc tu reçois un coup de fil de la NBA, ils te disent ce qui est ressorti du test et t’annoncent la suspension, qu’est-ce qui t’a traversé l’esprit à ce moment-là ?

Deandre Ayton : – J’étais sous le choc. Je crois qu’ils attendaient de voir ce que j’avais à dire, mais j’étais juste choqué, embarrassé. La première chose qui m’est venue c’est que je décevais tout le monde, tous ceux qui me sont proches. J’ai commencé à me dire : ‘Comment va se passer ma carrière ?’ sur le moment.

L’intérieur est resté proche de l’équipe et a participé aux entraînements, « sans être une distraction ». Il a travaillé plus spécifiquement avec l’assistant de Monty Williams, Mark Bryant.

« Il m’aide à bosser mes appuis à 3-points, et sur le jeu physique à l’intérieur » Deandre Ayton

Sa journée de type ressemblait à ça :

« Il faut que je sois là avant 8h30 le matin. J’ai l’entraînement, la musculation et après ces deux choses-là, j’ai un autre entraînement où je fais du 4 contre 4 ou du 5 contre 5 et où l’on revoit les systèmes. Les jours de match la même chose mais en poussant un peu plus durant le deuxième workout, avant 17h, parce que tu dois laisser la place après 17h. » Deandre Ayton

Le pivot est finalement retourné sur les parquets cette nuit, à l’occasion du match des Suns face aux Clippers. Une défaite pour la franchise de Phoenix, mais il a été convaincant pour son retour avec 18 points, 12 rebonds et 3 passes décisives en 24 minutes, même s’il a apparemment eu du mal physiquement.

“Comment je me sentais ? Au début, j’avais l’impression de jouer sur un terrain de football. Ensuite, j’ai trouvé mon second souffle et je me suis senti bien quand je suis sorti. Je suis revenu et j’ai un peu retrouvé mon rythme et mes sensations. En regardant notre équipe jouer, j’ai vu qu’on faisait beaucoup bouger la balle. On joue rapidement donc je devais me dépêcher pour suivre notre rythme. Mes jambes me faisaient mal après deux écrans. Donc je me suis dit : “OK, je dois retrouver mes sensations.”” Deandre Ayton.

Son coach Monty Williams est en tout cas très heureux de le voir à nouveau avec un maillot sur le dos et le voit capable d’aider les Suns à continuer leur bon début de saison.

“Ce n’est pas un joueur normal. Il fait 2m13, c’est un très bon athlète. Il peut tirer, faire des contres… Ça n’arrive pas souvent d’avoir ce genre de renforts après 25/26 matchs sans faire de trade.” Monty Williams.

De son côté, le pivot a profité de son retour pour clamer à nouveau sa bonne foi.

“C’est frustrant… Je sais ce que j’ai fait, c’était une grosse erreur et ce n’était pas intentionnel, ça arrive dans la vie. Je dois apprendre de ça et me construire grâce à ça. C’était une erreur, et tout le monde fait des erreurs. Ce qui est important, c’est comment on rebondit. Tout le monde attend ça. J’ai purgé ma peine, donc me voilà de retour. Je ne sais pas ce que j’ai mis dans mon corps. Je suis coupable de ça. Je vais faire plus attention maintenant, impliquer moins de personnes dans tout ce qui touche à mon alimentation. Peut-être même cuisiner moi-même. Cette organisation m’aime vraiment et me soutient. Ils m’ont aidé tout au long de cette épreuve et j’ai beaucoup gagné en maturité. C’était dur de devoir quitter la salle quand les Suns jouaient. Je m’entrainais avec eux, je leur parlais, j’ai pris part aux entrainements, je suis resté proche. Les gars me parlaient aussi, ne me tenaient pas à l’écart… Ils ont géré leur business sans moi.” Deandre Ayton.

Via ESPN.

[Dernière chance] Voyage NBA : Assistez à deux affiches de rêve à Boston !

Leave a Reply