Donovan Mitchell : “Sur une action comme ça, tu ne peux pas faire un double-pas, tu dois t’élever et essayer de dunker”

Donovan Mitchell : “Sur une action comme ça, tu ne peux pas faire un double-pas, tu dois t’élever et essayer de dunker”

Mené de sept points dans le dernier quart, le Utah Jazz est parvenu à revenir puis à l’emporter cette nuit face au Magic (109 à 102). La raison ? Un gros dunk de Donovan Mitchell sur Nikola Vucevic, qui a permis de remobiliser tout le monde, supporters à y compris.

“Sur une action comme ça, tu ne peux pas faire un double-pas, tu dois t’élever et essayer de dunker. Je ne sais pas comment c’est arrivé, je n’ai pas dunké pendant échauffement, je n’avais pas les mêmes jambes que d’habitude.” Donovan Mitchell.

“Il essaie de faire des actions pour tout le monde et, encore une fois, c’est un des meilleurs joueurs de la NBA.” Boja, Bogdanovic.

Ce qui n’a pas empêché l’arrière de faire un gros match, terminant avec 30 points dont 8 dans les dernières minutes pour contribuer au run décisif du Jazz (19 à 5), qui a donc validé sa troisième victoire de suite.

“Les gars ont gardé leur concentration, ils ne se tenaient pas la tête. Nous n’avons pas laissé nos erreurs nous faire perdre le fil du match, au contraire elles nous ont rapprochés et ça se voit à la fin.” Quin Snyder, le coach du Jazz.

Bojan Bogdanovic a lui aussi réussi un bon match, avec 30 points, dont 9 dans le money time. Il est devenu avec Mitchell le premier duo à marquer 30 points depuis Deron Williams et Carlos Boozer en 2008.

“Quand il reste moins de 6 minutes à jouer, Bogey ne loupe rien. Le fait qu’il ait cette confiance rend notre équipe bien meilleure et ça nous manquait l’année dernière.” Donovan Mitchell.

“Il y a une belle connexion entre nous, surtout à la fin des matchs.” Bojan Bogdanovic.

Malgré ce money time réussit, si le Jazz s’est imposé, c’est aussi grâce à la maladresse du Magic de loin, qui n’a rentré que 7 de leurs 35 tentatives.

“Ça ouvre beaucoup de choses quand on rentre nos trois points, surtout quand il y a un gars comme Rudy Gobert dans la peinture. On veut le sortir de là, mais si on ne met rien, il ne va pas bouger.” Evan Fournier.

Le Jazz est sixième à l’Ouest, avec 16 victoires et 11 défaites.

Via ESPN.

Leave a Reply