Alvin Gentry : « Nous avions juste besoin d’une victoire »

Alvin Gentry : « Nous avions juste besoin d’une victoire »

Sur 13 défaites de rang, les conditions n’étaient pas idéales pour les Pelicans pour y mettre un terme. Ils étaient en back-to-back à Minneapolis après une prolongation la veille, mais ils ont puisé au fond d’eux pour aller chercher enfin une victoire la première depuis le 22 novembre face aux Suns. Ils ont dominé des Wolves privés de Karl-Anthony Towns sur le score de 107-99, menant quasiment de bout en bout d’une dizaine de points.

« Nous étions fatigués, mais nous avons en quelque sorte arraché ce succès. Nous avions parlé d’être des cols bleus désespérés. Nous devions être l’équipe la plus désespérée, pas seulement dans ce match, mais la plus désespérée de toute la ligue. » Alvin Gentry

C’est à 5 minutes du terme que la victoire a commencé à vraiment sentir bon lorsque Jrue Holiday a porté le score à 100-85 avec un shoot à 3-pts, lui qui est devenu le recordman de franchise dans le domaine avec 556, devant Peja Stojakovic (553). C’est un soulagement.

« Nous avions juste besoin d’une victoire. Nous avions besoin de quelque chose dont nous pouvions dire que c’était positif du début à la fin. Ça a été extrêmement difficile. Il y a eu des coups de sifflet qui étaient litigieux, des actions qui ont fait basculer des matchs par-ci par-là, et qui auraient pu nous donner la victoire, mais ça n’a pas été le cas. » Gentry

« C’est super de gagner. Je ne pense pas que nous avons parlé tant que ça de la série de défaites. Nous avons parlé surtout de rester unis. Je pense que lors des derniers matchs, nous ne les avons pas bien finis, mais nous avions bien joué, notamment défensivement pour pouvoir avoir une chance de gagner. » Brandon Ingram

Les Pelicans peuvent notamment remercier Brandon Ingram, qui a montré la voie en début de rencontre en inscrivant 18 points en premier acte. Il termine avec 34 points à 12/22.

« Je pense que nous avions un sentiment d’urgence dans ce qui devait être fait, c’est-à-dire donner le ton pour le premier match d’un road trip. Tout le monde a vraiment fait du bon boulot pour aider l’équipe en attaque et en défense. » Ingram

« Il veut vraiment être un grand joueur. Il continue de bosser sur sa défense. Il continue de développer son jeu avec un shoot à 3-pts et il est vraiment dévoué à devenir un grand joueur. » Alvin Gentry

Le banc, souvent en difficulté, a répondu présent avec 37 points, dont 11 de Josh Hart et 10 de Lonzo Ball.

« Ça a été énorme. J’ai eu le sentiment que c’était ce que nous avions vu en début de saison avec Nickeil (Alexander-Walker) qui est sorti du banc et a bien joué. E’Twaun (Moore) qui a fait son truc. Zo (Ball) qui a accéléré le jeu et pu faire des stops en défense et attaquer le panier. » Jrue Holiday

Via Pelicans.com et ESPN

Leave a Reply