Dallas continue à faire tomber les gros à l’extérieur; Kristaps Porzingis : « Il n’y a pas de secret »

Dallas continue à faire tomber les gros à l’extérieur; Kristaps Porzingis : « Il n’y a pas de secret »

Ça fait 7 de suite à l’extérieur et 11-2 en tout (meilleur bilan de la ligue à l’extérieur à égalité avec les Milwaukee Bucks) loin de l’American -Airlines Center pour les Mavericks, vainqueurs vendredi soir à Philadelphie sur le score de 117-98 avec 6 joueurs à au moins 10 points. Et toujours sans Luka Doncic, qui a manqué son troisième match consécutif (si l’on ne compte pas sa minute 40 de temps de jeu avant de se blesser contre Miami) en raison d’une entorse de la cheville.

« Pour gagner dans cette salle et contre ce genre d’équipe et ce genre d’athlètes, tu dois te battre. C’est ce que nos gars ont fait ce soir. » Rick Carlisle

Dallas, qui alterne la victoire et la défaite depuis le 8 décembre et un revers face aux Kings, a été mené par les 22 points et 18 rebonds (record en carrière) de Kristaps Porzingis (son 4ème ’20-10′ d’affilée) et les 27 points dont 19 dans le 1er quart de Tim Hardaway Jr.. Menée 13-5, l’équipe est vite passée en zone pour une grande partie du reste du match et est passée devant 35-28 après 12 minutes, sans plus jamais lâcher l’avantage.

« Notre alchimie est bonne dans le vestiaire, et ça se retranscrit sur le terrain. On fait ce qu’on est supposé faire et on joue dur, il n’y a pas de secret. On a un super banc et c’est notre force, d’avoir autant d’armes différentes. » Kristaps Porzingis

Sur ces 7 succès consécutifs à l’extérieur, Dallas a battu les Rockets, les Lakers, les Bucks (déjà sans Doncic et alors que Milwaukee restait sur 18 victoires d’affilée) et maintenant les Sixers.

« Tu ne veux jamais être sans un gars comme Luka Doncic, on a besoin de lui, mais tant qu’il est out, on a un plan, et les gars l’exécutent bien. On a vraiment joué ensemble, on a extrêmement bien joué. » Rick Carlisle

« On est simplement ensemble. C’est un environnement hostile évidemment, on sait que Philly et Dallas ne s’entendent pas trop bien, donc il ne va pas y avoir beaucoup de gens de Dallas ici (rivalité Cowboys – Eagles en NFL). » Jalen Brunson, 11 points

Philadelphie est revenu à 70-67 à 7 minutes de la fin du 3ème quart après un 17-6, mais Dallas a répondu et la période s’est conclue sur un avantage 88-77 en faveur des locaux (soit un 18-10 encaissé pour les 76ers) sur un 3-points de Seth Curry, qui ont ensuite passé un 29-20 à leurs adversaires dans le 4ème.

« Une culture de la gagne a été instaurée ici avant nous. On essaie juste de la retrouver. On a un groupe spécial. » Jalen Brunson

via Dallas News

Leave a Reply