Steve Kerr : “La NBA est allée trop loin”

Steve Kerr : “La NBA est allée trop loin”

La NBA vient de refermer une année 2019 lors de laquelle les attaques ont particulièrement brillé, comme rarement dans l’histoire de la ligue. Ces dernières années la NBA a tout fait pour donner l’avantage aux attaques sur les défenses, mais pour Steve Kerr, cette évolution des règles est allée trop loin.

“Je ne veux pas que le hand-checking (la possibilité pour les défenseurs de mettre les mains et l’avant-bras en contact avec l’attaquant pour défendre) revienne, mais j’aimerais une légère inversion de ce que la ligue essaie de faire. Je pense que nous sommes allés trop loin pour récompenser les attaquants. Ce que je veux dire c’est que nous récompensons les attaquants qui essaient de berner les arbitres et les bernent. Je pense que nous devons en revenir à un point où les joueurs doivent mériter des fautes et le faire en débordant leur défenseur et en  de façon naturelle, sans flopper, sans tomber et en attrapant les bras du défenseur. On le voit partout en NBA.” Steve Kerr

S’il était un joueur NBA actuel, il ne se priverait pas de tirer profit des règles.

“Je ne blâme pas les joueurs. Si la ligue l’autorise alors les joueurs devraient en tirer profit.” Steve Kerr

Pour lui il faut effectuer un changement des règles, car cela devient absurde.

“En tant que ligue nous devons prendre une décision. Est-ce que nous allons siffler des fautes dont on rigolerait lors d’un pickup game ? C’est ce qu’il faut décider. Et pour moi nous sommes allés trop loin. Je trouve que la ligue a fait beaucoup de bonnes choses afin d’ouvrir le jeu, de donner aux joueurs l’espace nécessaire pour monter leurs qualités athlétiques. Et les 15 dernières années ont été incroyablement positives pour la NBA. Mais pour moi nous sommes allés trop loin et les joueurs essaient de berner les arbitres tout le temps et nous continuons de les récompenser pour ça. Nous sommes comme des parents permissifs. Ils ne cessent de piquer des bonbons et nous leur disons ‘C’est la dernière fois ! Mais vas-y, tu peux en manger un dernier.’ À un moment donné il faut arrêter de donner des bonbons.” Steve Kerr

Via The Athletic

Leave a Reply