Giannis Antetokounmpo : « C’est bien de jouer des matchs serrés du moment que vous les gagnez, non ? »

Giannis Antetokounmpo : « C’est bien de jouer des matchs serrés du moment que vous les gagnez, non ? »

Milwaukee, l’équipe la moins habituée à disputer des fins de matchs serrées, a dû s’employer pour se débarrasser sur le fil (victoire 106-104) de la 12ème équipe de l’Ouest cette nuit, Minnesota. Les Bucks (31-5) ne comptent en effet qu’un total de 37 minutes de « clutch time » disputées sur leurs 36 premiers matchs 2019-20, et s’imposent en moyenne de 12.9 points à chaque match.

« C’est bien de jouer des matchs serrés du moment que vous les gagnez, non ? Parce que tu en apprends sur toi et sur ce que tu dois faire pour progresser. On a gagné beaucoup de matchs de 10, 15 points, mais en playoffs ce n’est pas comme ça que ça va se passer. Quand tu joues de très, très bonnes équipes, ça ne se passe pas comme ça. Donc c’est bien de jouer des types de matchs variés. » Giannis Antetokounmpo, 32 points, 17 rebonds

« C’est clairement une bonne chose pour nous. On apprend beaucoup de ce genre de situations. On a la bonne attitude dans ces situations. » Brook Lopez, 11 points et 6 contres

« Giannis nous a tiré d’affaire dans de nombreuses situations. Ce soir ça a été un de ces matchs où on n’a pas trouvé le rythme, mais on s’est accroché quand même. » Khris Middleton, 13 points à 5/18

Sur les matchs concernés, le bilan de l’équipe est de 11-3, le meilleur de la ligue. Le dernier ballon du match dans les mains des Timberwolves, les hommes de Mike Budenholzer ont fait la différence en défense sur la remise en jeu, George Hill ayant privé l’homme chaud du moment – Shabazz Napier, 22 points – du ballon alors qu’il restait 13.9 secondes à jouer. Lopez a récupéré le rebond et obtenu la faute à 1.1 seconde. Le pivot a manqué les deux mais Antetotkounmpo a contré la dernière tentative désespérée de Robert Covington.

« C’est une bonne chose pour nous. On n’a pas nécessairement bien joué ou fait ce qu’il fallait pour clore le match, mais je dis bravo à nos gars pour ce dernier stop. George n’a pas laissé Napier attraper le ballon, ça a permis de les sortir de leur zone de confort sur cette dernière possession. On veut être une  équipe défensive. Gagner un match sur un stop défensif c’est un bon signe. » Mike Budenholzer

Autres points positifs à retenir de ce match où l’équipe a été tenue à 42.6% aux tirs et a perdu 17 ballons, le MVP en titre, à 3/7 à 3-points, a rentré un tir primé clutch à 1’51 de la fin pour donner 6 points d’avance à son équipe, 106-100.

« Qu’il ait la confiance de prendre un 3-points à ce moment du match c’est énorme pour lui, pour nous. Quand il se lève pour tirer à 3-points, maintenant je suis convaincu que ça va rentrer. » Mike Budenholzer

De plus en plus cette saison, il utilise aussi le hook shot.

« Ça peut être un très bon tir, j’ai le sentiment de pouvoir le prendre face à n’importe qui. C’est quelque chose sur lequel je continue à travailler. À certains moments ça aide, à d’autres non, mais comme je l’ai dit, je dois continuer à travailler dessus parce que je pense que j’en aurai besoin et que mon équipe aura besoin que je mette ces tirs aussi. » Giannis Antetokounmpo

via Journal Sentinel

Leave a Reply