A Week in College Basketball : San Diego State et Auburn toujours invaincus et puis le chaos, partout, déjà, pour le début des matchs de conférence !

A Week in College Basketball : San Diego State et Auburn toujours invaincus et puis le chaos, partout, déjà, pour le début des matchs de conférence !

Comme chaque dimanche, en partenariat avec la référence française sur le College Basketball, le site Midnight on Campus, retour sur l’actualité de la semaine en NCAA.

Pour vous tenir au courant quotidiennement de toute l’actu, suivez  Midnight on Campus sur les réseaux sociaux :

Retour sur les faits marquants de la semaine

Tout d’abord, toute la rédaction de Midnight on Campus  vous souhaite une merveilleuse année 2020. De l’amour, la santé, la réussite et un peu plus de College Basketball !

Après quelques jours / semaines un peu off, entre partiels universitaires et fêtes de fin d’année, le College Basketball entre dans sa deuxième partie de saison, la plus attrayante, avec les matchs de conférence. Au programme, trois mois dantesques, un véritable marathon avec des chocs tout au long de la semaine. Cela commence fort dès cette première semaine de janvier, avec de surprises un peu partout. Voici le résumé de cette folle semaine pour les membres du top 25.

Il y avait des matchs pour clôturer cette année 2019. Lundi, aucune surprise à se mettre sous la dent, les cadors ont tenu leur rang. En commençant par #1 Gonzaga, qui résiste à l’un des meilleurs scoreurs de notre championnat, Antoine Davis (31 points et 5 rebonds sur ce match) et s’impose sur le score de 93 à 72 contre Detroit Mercy. 7 points, 6 rebonds pour Joel Ayayi, Killian Tillie n’a pas joué (petit pépin physique). En son absence, le freshman Drew Timme pose 13 points et 7 rebonds, à 5/5 aux tirs.

#9 Memphis débute sa campagne dans l’AAC avec une victoire étriquée contre Tulane (84-73). Idem pour #10 Villanova, dans le choc (en même temps, vu le niveau de la Big East, nous avons des grosses affiches au moins deux fois par semaine) contre Xavier (68-62). 24 points, 5 passes et 4 rebonds pour l’Homme à tout faire, Collin Gillespie.

Obi Toppin (31 points, 8 rebonds) frôle le double-double dans la victoire de #20 Dayton sur North Florida (77-59). Enfin, aucun problème pour #6 Baylor contre Jackson State, avec une victoire sans appel sur le score de 83 à 57.

Mardi, nous avons pu voir une nouvelle démonstration de force de #2 Duke, cette fois-ci face à Boston College (88-49). Pas grand chose à dire sur ce match, Duke était largement au-dessus, avec un Mathew Hurt qui se montre (25 points et 4 rebonds). Ce fut plus chaud pour #11 Butler, qui a besoin d’un tir si clutch de Christian David pour se sortir du piège St. John’s (60-58). Le Red Storm sera un prétendant sérieux dans la Big East, attention les cadors ! #18 Florida State s’impose à domicile contre une pale équipe de Georgia Tech (70-58). Mais encore une fois, nous ne réussissons pas à prédire quoi que ce soit avec cette équipe de FSU, capable du meilleur comme du pire en trois jours…

Mercredi, le parcours sans faute de #1 San Diego State continue, avec un nouveau succès contre Fresno State (61-52), le tout avec un Malachi Flynn à seulement 16 points. Il y a de la ressource chez les Aztecs ! Pour clôturer cette soirée, mon programme de coeur, qui est enfin dans le top 25, #24 Wichita State, a commencé ses matchs de conférence par une victoire solide contre East Carolina (75-69). Erik Stevenson, la gâchette des Shockers, termine avec 17 points, 9 rebonds et 5 passes.

Jeudi, ce fut le retour de Killian Tillie avec #1 Gonzaga. Le Frenchie a rapidement repris ses marques, en plantant 22 points, pour sécuriser le premier match de conférence des Zags, contre Portland (85-72). Joel Ayayi pose 13 points, 6 rebonds et 4 passes, toujours en étant titulaire. #14 Michigan State, avec un Xavier Tillman qui noircit la feuille de match (19 points, 7 rebonds et 6 passes), gagne contre Illinois (76-56), dans un match pourtant piège.

Autre match piège sur le papier, pour #20 Dayton, contre La Salle. Bon, comme pour Michigan State, il n’y a eu aucune surprise, avec une démonstration sur les deux côtés du parquet des Flyers, qui s’imposent finalement sans trembler (84-58). Si vous étiez à la recherche d’un upset, il fallait regarder la Pac-12 et plus particulièrement le match entre #4 Oregon et Colorado. Ces derniers nous ressortent un upset, plein d’autorité une nouvelle fois et surtout à domicile ! Victoire du programme sur le score de 74 à 65, avec un McKinley Wright IV au four et au moulin (21 points, 8 passes et 5 rebonds). Colorado sera à surveiller de très près, surtout quand on voit leur début de saison !

Grosse sensation vendredi, avec Wisconsin qui fait tomber #5 Ohio State, chez lui, de quatre points (61-57). Un match dantesque au niveau de l’intensité et du scénario, défensif comme on aime dans la Big Ten. Deuxième défaite dans la conférence pour les Buckeyes, qui connaissent un coup d’arrêt après leur excellent début d’exercice. Une nouvelle fois, bien heureux celui qui prédira exactement le classement dans la Big Ten…

Puis, nous y sommes enfin, le premier réel samedi de conférence, avec des chocs de 18h jusqu’au petit matin. On commence avec les cadors qui n’ont eu aucune difficulté (ce fut rare).

#2 Duke déroule contre une pauvre équipe de Miami (95-62) avec Vernon Carey Jr qui affiche 24 points et 9 rebonds. #6 Baylor a maîtrisé parfaitement sa rencontre contre Texas, dans un choc de la Big 12, avec une victoire de 15 points (59-44). Dans l’un des derbys les plus chauds de notre championnat, #25 Arizona a infligé une correction à Arizona State (75-47), qui est assez étonnante. #19 Virginia nous sort une nouvelle masterclass contre Virginia Tech, qui pourtant affiche 10 victoires cette saison. Le score est sans appel : 65 à 39. Oui, 29 points encaissés contre une équipe supposée offensive… C’est trop.

Il y avait quelques chocs entre membres du top 25 en ce merveilleux samedi soir.

Dans la Big 12, #3 Kansas recevait #16 West Virginia, dans un match très physique, avec deux équipes qui jouent dur. Au final, dans le duel des intérieurs, Udoka Azubuike (17 points, 11 rebonds) s’impose contre Oscar Tshiebwe (17 points, 17 rebonds) et les Jayhawks remportent leur match d’ouverture de la conférence, loin sans mal comme prévisible (60-53).

On aime bien critiquer #18 Florida State, mais on aime aussi le faire pour #7 Louisville. Et en ce samedi, ces derniers nous ont offert un match bien pauvre et une défaite contre FSU, à domicile, sur le score de 78 à 65. Jordan Nwora fait ce qu’il peut, 31 points et 10 rebonds sur ce match, mais il est trop esseulé…

Enfin, dernier choc entre membres du top 25 dans l’une des salles les plus mythiques, la Palestra (à Philadelphie) nous avons eu un match incroyable entre #21 Penn State et #23 Iowa. Deux équipes qui nous ont proposé un spectacle haletant pendant l’intégralité du match. Au final, c’est bien Penn State qui reporte ce choc, sur le score de 89 à 86, malgré les 34 points et 12 rebonds de Luka Garza en face.

Pour son troisième match de la semaine, #1 Gonzaga s’est fait peur, énormément peur même contre l’accrocheuse équipe de Pepperdine. Une victoire étriquée sur le score de 75 à 70, avec une nouvelle fois un Killian Tille omniprésent (20 points, 4 passes et 4 rebonds), alors qu’Ayayi affiche 13 points, 3 rebonds, 3 passes et 3 interceptions.

Les deux seules équipes encore invaincues cette saison… Le sont toujours ! En effet, #13 San Diego State résiste à Utah State, un ancien pensionnaire du top 25, avec une victoire à l’extérieure qui est assez difficile à récupérer, surtout à USU (77-68). Oui, SDSU, c’est solide. #8 Auburn grâce à un J’Von McCormick en feu (28 points, 4 rebonds et 4 passes), remporte leur match d’ouverture de la SEC face à Mississippi State (80-68).

Évidemment, il y a eu des upsets, nous sommes en College Basketball, un samedi, c’est obligatoire.

Le premier intervient dans le SEC / AAC challenge avec Georgia qui bat #9 Memphis (65-62) malgré un Precious Achiuwa en double-double (20 points, 15 rebonds). Markus Howard, le scoreur fou de Marquette, nous sort une nouvelle belle prestation contre #10 Villanova. En plus de l’upset (71-60), le prospect pose 29 points et 8 rebonds. Des upsets dans la Big East, ce n’est pas le premier ni le dernier, loin de là…

Dans les autres résultats en bref, #15 Maryland s’impose contre Indiana (75-69),tout comme #17 Kentucky, loin sans mal, contre Missouri (71-59) et #24 Wichita State, qui bat Ole Miss (74-54) avec un Erik Stevenson en mode record en carrière (29 points, 6 rebonds et 3 interceptions, le tout avec une foulure au poignet). Préparation idéale pour le choc samedi prochain contre #9 Memphis. #22 Texas Tech est enfin au complet et commence à enclencher la seconde, avec une victoire pleine d’autorité contre Oklahoma State (85-50)

Terminons par les possibles upsets alertes, qui n’ont pas eu lieu.

#4 Oregon se reprend parfaitement, avec une victoire sur le parquet d’Utah (69-64). Les Utes ont le profil pour faire tomber les gros, hâte de voir la suite de la Pac-12 avec cette formation ! Enfin, #11 Butler remporte un beau succès contre l’une des équipes en forme cette saison, Creighton. Une victoire sur le score de 71 à 57, avec le leader Kamar Baldwin qui inscrit la totalité de ses points, 20, en seconde période.

Cela conclut une semaine extraordinaire et surtout un premier samedi de match de conférence haletant. Ce n’est que le début…

 

Équipe top de la semaine : San Diego State Aztecs (15 victoires – 0 défaite)

Nous sommes début janvier et nul doute que la plus grosse sensation de cette première partie de saison est San Diego State.

Les Aztecs n’ont toujours pas connu la défaite, avec des victoires de prestige contre BYU (76-71), Creighton (83-52), Iowa (83-73), Utah (80-52) et cette semaine Utah State (77-68). On est bien loin du parcours de santé (coucou Louisville par exemple) et cette adversité permet au programme d’engranger un maximum d’expérience, car l’objectif est clair et limpide : le retour à la March Madness. 

La victoire contre Utah State samedi, qui est l’un des favoris (avec Nevada) pour le titre de champion dans la conférence, prouve que SDSU est dorénavant le patron de la Mountain West, tout simplement.

Forcément, le junior Malachi Flynn n’est pas étranger au succès de son équipe, lui le scoreur qui affiche près de 16 points de moyenne.C’est lui qui prend les choses en mains quand son programme est en difficulté. Mais il n’est pas seul, puisqu’un collectif se dégage de plus en plus. Matt Mitchell est un joueur important à l’intérieur, comme son compère Yanni Wetzell. 

Si vous cherchez une équipe à suivre, avec une ambiance folle lors des matchs à domicile (on vous conseil une petite recherche sur YouTube, au niveau de la student section) et un niveau de jeu attrayant, San Diego State est votre équipe.

 

Équipe flop de la semaine : la conférence ACC

Ce fut difficile de sortir une seule équipe flop, donc on va parler peu de la conférence ACC. Autrefois l’une des conférences les plus compétitives du pays, ce début de seconde partie du championnat est assez… Bizarre dans la conférence.

En effet, hormis Duke qui roule sur la concurrence et Virginia, qui humilie publiquement des programmes depuis le début de saison, c’est assez faible derrière. Louisville, ancien numéro 1 du classement national, est à 2 victoires pour 1 défaite. Florida State (avec son inconstance) affiche une victoire de plus, mais sans afficher un niveau de jeu stupéfiant. C’est bien pauvre…

North Carolina possède des circonstances atténuantes (Cole Anthony est out), mais le reste, que c’est décevant pour le moment. On se dirige vers un duel entre Duke et Virginia pour le titre. Attention toutefois, car les places valent cher pour la March Madness, certains programmes vont devoir se relever rapidement (coucou Louisville par exemple), sous peine de prier pour un possible repêchage.

 

Équipe surprise de la semaine : Georgia Bulldogs (10 victoires – 3 défaites)

Oh qu’elle va être intéressante la SEC cette saison. Entre Kentucky, Auburn, Arkansas, LSU, Florida ou encore Ole Miss, il va y avoir du spectacle. Mais on oublie un autre programme capable de rivaliser avec les cadors.

Oui Georgia est de retour. On avait vu les prémisses ce quelque chose d’intéressant lors de la défaite contre Michigan State (93-85) et le programme vient de battre Memphis, à l’extérieur.

On a hâte de voir la semaine qui arrive pour les Bulldogs, qui reçoivent Kentucky puis se déplacent à Auburn, dans deux chocs de haut de tableau. On verra ce que vaut vraiment cette équipe pour cette saison. Mais le talent est bien présent, avec notamment le fort scoreur Anthony Edwards, qui pour sa première saison en College Basketball, a eu quelques coups de chauds. C’est l’option numéro une de Georgia et même si l’adversaire le sait, il est toujours difficile de le contenir à 100%. Le freshman est vraiment talentueux, reste à voir contre les gros de la SEC.

 

Rencontres à suivre cette semaine (en gras les possibles upsets)

Mardi : #5 Ohio State vs #15 Maryland / #7 Louisville vs Miami / #19 Virginia vs Boston College / #21 Penn State vs Rutgers / #6 Baylor vs #22 Texas Tech / #10 Villanova vs Creighton / #17 Kentucky vs Georgia / #23 Iowa vs Nebraska.

Mercredi : #18 Florida State vs Wake Forest / #3 Kansas vs Iowa State /#2 Duke vs GT / #8 Auburn vs Vanderbilt / #13 San Diego State vs Wyoming.

Jeudi : #9 Memphis vs #24 Wichita State / #12 Michigan vs Purdue / #4 Oregon vs #25 Arizona /#14 Michigan State vs Minnesota / #1 Gonzaga vs Santa Clara.

Vendredi : #15 Maryland vs #23 Iowa / #11 Butler vs Providence.

Samedi : #5 Ohio State vs Indiana / #10 Villanova vs Georgetown / #17 Kentucky vs Alabama / #20 Dayton vs UMass / #3 Kansas vs #6 Baylor / #7 Louisville vs Notre Dame / #21 Penn State vs Wisconsin / #1 Gonzaga vs Loyola Marymount / #19 Virginia vs Syracuse / #8 Auburn vs Georgia / #16 West Virginia vs #22 Texas Tech / #2 Duke vs Wake Forest / #13 San Diego State vs Boise State / #4 Oregon vs Arizona State.

 

Les articles de la semaine sur Midnight On Campus.

 

Leave a Reply