Enes Kanter va ouvrir une école pour des enfants de familles aux revenus modestes à Oklahoma City

Enes Kanter va ouvrir une école pour des enfants de familles aux revenus modestes à Oklahoma City

Quand il était petit, Enes Kanter voulait déjà devenir basketteur professionnel. Au point d’effrayer ses parents, qui ne voulaient pas qu’il laisse tomber l’école. Du coup, il leur a fait une promesse.

« J’ai dit à ma mère : « Maman, si un jour je deviens riche, je vais ouvrir une école. » » Enes Kanter.

Et cette promesse va bientôt devenir réalité, puisque le pivot turc a annoncé qu’il comptait ouvrir the Enes Kanter School for Exceptionnal Learning à Oklahoma City en automne 2021.

« Qui ouvre une école ferme une prison. Et si vous regardez ce qu’il se passe dans notre monde en ce moment, il y a beaucoup de problèmes à cause de personnes non éduquées. C’est mon avis en tout cas. Donc si on éduque la jeunesse, on pourra résoudre ce problème. C’est la raison pour laquelle je trouve que c’est important, spécialement aux États-Unis. Je rends aussi un peu à ce pays, parce qu’il m’a beaucoup donné. Vu tout ce qu’il s’est passé avec la Turquie, ils m’ont donné une famille et un toit. Quand ma carrière sera terminée, je veux regarder derrière moi et voir que j’ai inspiré des gens, que j’ai changé des vies. Parce que regarder derrière soit et se dire : « Oh, je tourne en double double, j’ai 15 points et 10 rebonds de moyenne ! » C’est bien, mais ce n’est pas super. Je pense que ce qui est vraiment important, c’est que quand on a une opportunité, il faut la prendre et changer des vies. » Enes Kanter.

Kanter suit ainsi l’exemple de LeBron James, qui a lui aussi ouvert une école dans l’Ohio en 2018. Pourtant, les deux joueurs se sont plusieurs fois rentrés dedans sur les terrains.

« Bien sûr que sur les parquets je vais le détester, c’est le meilleur. Mais ce qu’il a fait en dehors m’a fait me dire « Wow, c’est incroyable. » Et ça ne devrait pas m’inspirer que moi, mais aussi plein d’autres personnes. J’espère que ce qu’il a fait, ce que j’ai fait, va inspirer d’autres joueurs. Ce n’est pas juste à propos de mon école ou de la sienne, c’est à propos des Américains. C’est à propos de nous. Tout le monde devrait être inspiré par ça et essayer de faire pareil. Dieu nous a tellement donné pour qu’on donne ensuite à la communauté. Tout garder pour nous serait égoïste. » Enes Kanter.

Le lieu exact où ouvrira l’école n’a pas été encore choisi, mais OKC a été retenu grâce au soutien des autorités locales et ses liens avec la communauté. Il a joué là-bas de 2014 à 2017.

Cette école vise les jeunes dont les parents ont peu de revenus et qui n’ont donc pas les mêmes opportunités éducatives que les enfants de familles plus riches.

Ce n’est pas la première fois que Kanter a ce genre d’initiative. Cet été, il avait déjà organisé une cinquantaine de camps basketballistiques gratuits au travers de tous les États-Unis.

Via The Athletic.

[Dernière chance] Voyage NBA : Assistez à deux affiches de rêve à Boston !

Leave a Reply