Furkan Korkmaz : « A ce moment du match je me suis senti vraiment pousser des ailes »

Furkan Korkmaz : « A ce moment du match je me suis senti vraiment pousser des ailes »

Il y a un peu plus d’un an l’arrière turc Furkan Korkmaz souhaitait quitter les Sixers, en manque de temps de jeu, mais cette saison il s’est imposé comme un membre important de la rotation, parmi les rares shooteurs de l’effectif. Cette nuit face aux Bulls il a joué un rôle capital dans la victoire des siens avec un énorme coup de chaud en 3ème quart : 4 tirs à 3-pts en moins de deux minutes pour permettre aux locaux de s’envoler.

« Tout le monde a pu voir que je me sentais chaud et que mes coéquipiers essayaient de me trouver. En tant qu’équipe, nous avons eu de bonnes positions grâce à notre circulation du ballon et nous avons bien exécuté notre plan de jeu. » Korkmaz

Il a signé 24 points, record en carrière, à un joli 6/9 à 3-pts,

« En tant que joueur, vous avez juste besoin de cette confiance. Quand tu commences à bien te sentir sur le terrain et que tes coéquipiers et que le coaching staff le voient, et ce soir je pense que tout le monde a vu que j’étais chaud, je savais que je devais prendre ces shoots ouverts. J’ai juste pris des shoots ouverts, c’est tout. » Korkmaz

Il a enclenché le mode JJ Redick.

« Nous avons remis au gout du jour des actions que nous utilisions pour JJ. Nous avons fait 5 actions de suite pour lui. Et il a changé le match, il nous a donné un coup de boost. » Brett Brown

« C’est une question de répétition à l’entraînement parce qu’avec JJ cela semblait facile. Là nous avons exécuté ces systèmes pour moi et quand je joue avec Ben, je suis en confiance parce que je sais que je vais être ouvert à la fin du système. » Korkmaz

En pleine confiance, il est même allé péter un dunk dans le trafic

« A ce moment du match, je me suis senti vraiment pousser des ailes. J’avais cette confiance. Quand j’ai vu le chemin du cercle ouvert, j’ai décollé. Je ne m’y attendais pas non plus, mais j’ai dunké. C’était un bon moment. »

Même si les Sixers avaient décliné leur option sur sa 3ème année de contrat, il a finalement été re-signé pour deux ans et depuis le début de l’exercice il tourne à 8.5 points à 39% de loin en 20.4 minutes. De quoi ravir Brett Brown, qui même s’il ne lui a donné que très peu de temps de jeu en début de carrière, n’hésite jamais à chanter ses louanges.

« C’est un super mec. Quelqu’un d’authentique et tu es fier de ça. De bonnes choses arrivent à de bonnes personnes. Il a travaillé et c’est tout à son honneur. Il est entré en jeu et a changé un match NBA. Et il l’a fait avec énergie. Ce n’est pas passé inaperçu. Il a fait ça sur ESPN et nous tous nous avons apprécié son succès. » Brett Brown

Via NBC

Leave a Reply