Allen Iverson : « Il y a un souvenir auquel je n’arrête pas de penser »

Allen Iverson : « Il y a un souvenir auquel je n’arrête pas de penser »

Au tour d’Allen Iverson de réagir au décès tragique de Kobe Bryant, qui avait été drafté comme lui en 1996.

Les mots ne peuvent pas exprimer ce que je ressens aujourd’hui. Les deux seuls mots qui raisonnent dans ma tête sont : dévasté et cœur brisé. Je n’arrive pas à me débarrasser de ce sentiment, quoi que j’aie pu essayer depuis que j’ai appris ça hier.

Les gens se souviennent toujours de nos affrontements, mais ça allait bien au-delà de ça pour moi. Le fait que nous ayons été draftés dans ce qui est sans doute la plus grosse draft de l’histoire de la NBA. Sa générosité et son respect pour le basket sont quelque chose dont j’ai pu être le témoin direct à chaque fois que nous sommes entrés sur un terrain pour nous affronter.

Il y a un souvenir auquel je n’arrête pas de penser. C’était lors de notre saison rookie lors de mon premier déplacement à LA pour un match face aux Lakers. Il est passé me prendre à mon hôtel et m’a amené au restaurant. Quand nous sommes revenus, avant de partir, il m’a dit ‘qu’est-ce que tu vas faire ce soir ?’ Ma réponse a été ‘je vais en boite et toi tu vas faire quoi ?’ Il a dit ‘je vais à la salle.’ Il a toujours été comme ça, un véritable étudiant du basket et de la vie. Il se préparait sans relâche. Il y a toujours quelque chose dont nous pouvons apprendre de la Mamba Mentality et de la façon dont mon frère vivait sa vie. Il aura toujours mon respect en tant que compétiteur, en tant qu’ami et en tant que frère.

Mes pensées et mes prières vont à sa femme Vanessa, ses enfants et les familles des victimes de la tragédie. En tant que père, je ne peux imaginer ce qu’ils doivent ressentir.

Ça ne va pas, mais nous trouverons tous ensemble la force de surmonter ça parce que c’est ce que Kobe voudrait que nous fassions.

 

Leave a Reply