La justice autorise la reproduction des tatouages des joueurs dans NBA 2K, dont celui de LeBron James

La justice autorise la reproduction des tatouages des joueurs dans NBA 2K, dont celui de LeBron James

Après la sortie de NBA 2K16, Solid Oak Sketches, la société qui détient les droits d’auteurs de certains tatouages, avait intenté une action en justice contre Take-Two Interactive, éditeur des jeux NBA 2K. Pour Solid Oak Sketches, les éditeurs de la saga 2K ne disposaient pas des licences nécessaires à l’exploitation des tatouages à des fins commerciales.

À l’époque, LeBron James, qui était directement concerné, avait exprimé son point de vue sur cette affaire.

“Mon point de vue c’est que mes tatouages font partie de mon corps, donc ils ont le droit d’être visibles lorsque des gens ou des entreprises veulent me représenter. J’ai toujours pensé que je pouvais donner le droit d’utiliser mon image à d’autres personnes pour la télévision, du marketing et d’autres styles de créations, comme les jeux vidéos.” LeBron James

Après quatre années de bataille judiciaire, la juge Laura Swain n’a pas donné gain de cause à Solid Oak Sketches et a donc autorisé la reproduction des tatouages de certains joueurs.

Elle s’est appuyée sur un rapport d’experts qui a calculé que seulement “0.000286% à 0.000431% du jeu est consacré aux tatouages“. Dans son jugement, Laura Swain déclare notamment que “cela ne concerne que 3 joueurs sur plus de 400“, et que “la visibilité des tatouages est floue en raison de la rapidité du jeu et qu’ils n’apparaissent pas dans des campagnes de marketing“. Elle ajoute également que les tatoueurs savent, lorsqu’ils travaillent avec des célébrités, qu’ils vont apparaître “en public, à la télévision, dans des publicités et d’autres formes de médias, comme les jeux vidéos.

Via NY Post

Leave a Reply