Frank Vogel : « Je ne sais même pas qui ils sont, et ça me va très bien comme ça »

Frank Vogel : « Je ne sais même pas qui ils sont, et ça me va très bien comme ça »

Les Lakers ont indiqué cette semaine qu’aucun de leurs joueurs ne présentaient – après une période d’isolement de 2 semaines – plus le moindre symptôme alors que deux d’entre eux avaient été testés positif au COVID-19.

« Je ne sais même pas qui ils sont. Et ça me va très bien comme ça. » Frank Vogel

Pour Frank Vogel et le reste du staff, il faudra faire avec la réflexion suivante : « J’ai peut-être été positif ».

« À ma connaissance, le reste du staff n’a pas été testé. Les seules personnes à avoir été testées après la nouvelle des cas positifs chez les Brooklyn Nets (que les Lakers avaient joué le 10 mars et qui ont déclaré 4 cas positifs dont Kevni Durant) ont été nos joueurs. Nous avons suivi les indications de notre médecin d’équipe et des autorités sanitaires locales.

Confiné chez lui avec sa femme et ses deux filles, Vogel aurait pu faire en sorte de se faire tester comme sa famille l’encourageait à le faire compte tenue de la proximité d’un coach avec ses joueurs, mais ce dernier a choisi de suivre les instructions qui lui avaient été données (ou pas données en l’occurrence).

« On ne nous a pas dit de nous faire tester. On sait qu’il y a peu de tests disponibles et nous allions seulement faire ce que le département local de la santé allait nous dire de faire. Et ils ne nous ont pas demandé de nous faire tester. J’ai rassuré ma famille en leur disant que j’étais en bonne santé, et que nous avions déjà appliqué les consignes de ‘social distancing’ mises en place. Donc personnellement j’étais confiant dans le fait que je n’avais pas besoin d’être testé. Mais c’est du cas par cas. » Frank Vogel

Entre workout matinal avec sa femme, devoirs et exercices d’entraînement foot/lacrosse avec ses enfants, confection d’une pizza maison ou visionnage de Stranger Things, All America, Just Mercy ou encore Good Willt Hunting, Vogel profite de ce temps libre avec les siens, tout en ayant de nombreux questionnements sur la fin de saison dans un coin de la tête. Avant la suspension de la saison, les Lakers étaient premiers à l’Ouest avec un bilan de 49 victoires pour 14 défaites dans sa première saison de head coach.

« Tout est possible. Que la saison ne reprenne pas est une possibilité, et ce serait une immense déception de ne pas pouvoir reprendre. Cependant, nous comprenons que cela va au-delà du basket. Revenir sur les terrains n’est pas la chose la plus importante au monde à l’heure actuelle. » Frank Vogel

via ESPN

Leave a Reply