Dès le 1er entraînement de Michael Jordan aux Bulls, le coach a dû écourter la séance car il ridiculisait ses coéquipiers

Dès le 1er entraînement de Michael Jordan aux Bulls, le coach a dû écourter la séance car il ridiculisait ses coéquipiers

En 1984 lors de la draft, si les Chicago Bulls étaient bien sûr content de leur coup en sélectionnant Michael Jordan, sur lequel les Blazers avaient fait l’impasse, ils n’imaginaient pas qu’ils venaient de mettre la main sur celui qui les porterait vers les sommets et deviendrait le meilleur joueur de l’histoire. Toutefois, ils ont très rapidement vu qu’il était spécial. Dès le tout premier entraînement de l’équipe comme le raconte Keith Brown, qui représentait les Bulls à la draft en 1984 et était le directeur des ventes de billets de l’équipe.

“Nous avions un entraînement le matin, typiquement ces entraînements duraient au moins 3 heures. Et à la pause du midi, dans notre bureau à Michigan Avenue, Kevin Loughery, le coach, venait aux alentours de 13h. Moi, Rod Thorn (GM à l’époque), et d’autres personnes, nous déjeunions dans la salle de conférence. Puis Kevin est arrivé et  Rod l’a regardé, a regardé sa montre, et lui a dit : ‘Qu’est-ce que tu fais ici ? Il y avait un entraînement ce matin.’ Et Kevin Loughery lui a répondu :  J’ai dû raccourcir l’entraînement. Ce gamin, Jordan, dominait tellement qu’il embarrassait le reste de l’équipe.’ Et Rod a dit : ‘qu’est-ce que tu veux dire par-là, qu’il embarrassait le reste de l’équipe ?’ Il lui a répondu : ‘Eh bien, à chaque défense il intercepte le ballon. A chaque attaque il part au dunk. Ce gamin joue comme si c’était le Game 7 des finales NBA. Il dominait tellement que je me suis dit qu’il fallait arrêter l’entraînement.”  Keith Brown

Dès sa première saison Michael Jordan s’est imposé comme un des meilleurs joueurs de la ligue, All-Star, tournant à 28.2 points, impressionnant pour un débutant.

Via The Athletic

Leave a Reply