Dahntay Jones : “J’étais un vrai hater de LeBron James. Quand vous êtes du mauvais côté, vous pensez toujours que c’est de la triche”

Dahntay Jones : “J’étais un vrai hater de LeBron James. Quand vous êtes du mauvais côté, vous pensez toujours que c’est de la triche”

Si beaucoup ont détesté LeBron James et sa nouvelle façon ultra-puissante de jouer lorsqu’il est arrivé dans la ligue, 17 ans après, la plupart des bouches sont désormais fermées. Dahntay Jones qui l’a côtoyé à Cleveland après l’avoir affronté pendant de longues années donne sa perception à propos de ce sujet sensible.

J’étais un vrai hater de LeBron. J’ai joué contre lui pendant 13 ans, j’ai défendu sur lui, j’étais dans les tranchées, mais du mauvais côté que ce soit en saison régulière ou en playoffs. Il a tellement de talent. Quand vous êtes du mauvais côté et que vous n’êtes pas son coéquipier, vous pensez toujours que c’est de la triche. Vous pensez toujours que quelque chose n’est pas normal. Je suis arrivé dans son équipe en le connaissant, mais sans savoir ce qu’il pouvait apporter à un collectif. Puis finalement, tout ce que j’ai traversé dans ma carrière en essayant d’enseigner des choses aux enfants, j’ai aussi pu le faire avec le meilleur joueur du monde. Il a entamé notre relation en me demandant à moi, ce qu’il pourrait faire pour devenir meilleur. Il m’a demandé ce que je voyais. L’une des choses que je respecte le plus à propos de LeBron James c’est qu’il veut être un coach sur le terrain, constamment. Il prend toutes les informations tout le temps et applique ce que vous lui dites s’il vous respecte. J’ai pu voir le plus grand joueur du monde apprendre des choses de moi parce que plus tôt, j’avais défendu sur lui et que je savais ce que ses adversaires allaient essayer de faire. Toutes les informations que je luis donnais, il les prenait. C’était mon rôle, partager ma vision et donner le ton aux entraînements.” Dahntay Jones

Ce qui est fou avec Dahntay Jones, c’est qu’en deux saisons passées à Cleveland, il n’est rentré sur le parquet qu’à deux reprises en saison régulière. Pourtant, en parallèle, il a disputé 25 matchs de playoffs. Définitivement, son rôle était de jouer sur son expérience, si précieuse dans les vestiaires, mais aussi sur le terrain, en postseason. Et de ce que dit l’ancien ailier, LeBron James a réellement pu s’appuyer sur ses conseils.

Via CLNS Media

 

La dernière vidéo du 6e homme

 

 

Leave a Reply