Nikola Jokic : « Si je devais retenir un truc de ce All-Star Game, ce serait Monty Williams »

Nikola Jokic : « Si je devais retenir un truc de ce All-Star Game, ce serait Monty Williams »

- dans All-Star Game NBA, Infos NBA
Commentaires fermés sur Nikola Jokic : « Si je devais retenir un truc de ce All-Star Game, ce serait Monty Williams »
@Guillaume GRACIANO

Nikola Jokic malgré son statut de MVP en titre s’est montré plutôt calme lors du All-Star Game, mais encore une fois, il suffit de regarder sa ligne de stats (10 points, 9 rebonds et 8 passes) pour se rendre compte de l’impact qu’il a eu dans la team LeBron. C’était en tout cas l’occasion pour le Serbe de faire la fête, mais aussi d’effectuer de belles rencontres comme Monty Williams.

“Si je devais retenir un truc de ce All-Star Game, ce serait Monty Williams. Il m’a touché en tant que personne. C’est un homme humainement parlant qui est calme et vous sentez que vous pouvez lui parler de tout. Il m’a surpris avec ça.” Nikola Jokic

Il est vrai que le coach des Suns fait l’unanimité. Chris Paul qui a pourtant une grosse expérience derrière lui et qui a connu de nombreux coachs s’est lui aussi rendu compte que Monty Williams était spécial.

“A ce point de ma carrière, je ne pourrais pas m’imaginer jouer pour un autre coach. Je suis sérieux. Dans certaines situations, vous arrivez et vous êtes gâtés. Vous pourriez penser que c’est quelque chose de standard si vous n’avez rien connu d’autre.” Chris Paul

Il faut dire que la relation entre le tacticien et le Point God ne date pas d’hier vu que les deux hommes s’étaient déjà connus du côté de la Nouvelle-Orléans où Monty Williams était coach en 2011.

“Ce qui est cool, c’est que depuis, nous avons tous les deux eu l’opportunité de grandir avant de revenir ensemble. Je n’ai jamais rien vu d’autre avant comme Monty ou même l’entièreté de notre coaching staff.” Chris Paul

La bromance est donc actée entre les deux hommes. Voyons maintenant comment s’en sort le tacticien sans sa muse, qui en raison d’une opération au pouce, devra manquer entre 6 et 8 semaines de compétition. La tâche s’annonce ardue pour les Suns, mais avec Monty Williams, qui, apparemment, fait l’unanimité dans toute la ligue, tout semble possible.

Via Yahoo! Sports