L’influence de Kobe et LeBron sur Kyle Kuzma : « J’ai encore les textos, je ne les ai jamais effacés »

L’influence de Kobe et LeBron sur Kyle Kuzma : « J’ai encore les textos, je ne les ai jamais effacés »

- dans Infos NBA, Washington Wizards - NBA
Commentaires fermés sur L’influence de Kobe et LeBron sur Kyle Kuzma : « J’ai encore les textos, je ne les ai jamais effacés »

Kyle Kuzma a échangé avec Draymond Green sur sa période Lakers, où il a successivement côtoyé Kobe Bryant puis LeBron James. Le Black Mamba l’avait en quelque sorte pris sous son aile à son arrivée à Los Angeles en 2017.

« Il disait ‘Reste concentré sur le principal, prends soin de ton corps, joue chaque match, aies cette mentalité de dire je suis là pour une raison, mon but ce soir c’est de tout détruire, d’aider mon équipe à gagner’. Avoir eu quelqu’un comme ça au début de ma carrière, ça a tout changé pour moi. Et je peux dire la même chose à propos de la venue de LeBron à L.A. Surtout qu’avec lui, j’étais témoin de tout ça directement puisqu’il était aussi joueur, alors que Kobe ne jouait plus quand je suis arrivé. Avoir cette relation avec Kobe, c’était énorme, j’ai encore les textos, je ne les ai jamais effacés. Ce sont des choses sur lesquelles je peux revenir, réfléchir. Il était tellement intelligent. L’attention qu’il portait aux détails dans le basket, il avait la même dans la vie, le business, ses relations… Et c’est ce que je veux pour moi dans ma vie aussi. »

De 33.1 minutes par match en 2018-19, il est passé à 25 minutes après l’arrivée d’Anthony Davis. Mais cette saison 2019-20 s’était terminée sur un titre acquis dans la bulle pour les purple & gold.

« L’alchimie et le fit sont les deux choses les plus importantes pour gagner un titre. Tu peux mettre 4 All-Stars dans une équipe. Sur le papier tu vas te dire ‘wow, ils vont gagner le titre !’ Mais comment tu peux savoir ça ? Est-ce que ce 3e ou 4e All-Star que tu as fait venir, est-ce qu’il est prêt à être une 3e ou 4e option ? Sur ma seconde saison NBA je tournais à 19 points et 5 rebonds par match. C’est pas mal pour un sophomore. Mais je ne joue pas au basket pour ça. Je joue au basket pour gagner, pour gagner des matchs. Donc quel que soit le rôle qu’on m’impose, je vais l’accepter. Déjà parce que je suis dans l’équipe de LeBron. J’étais le 3e meilleur scoreur d’une équipe championne. Tu entends combien de personnes parler de ça ? Très peu. C’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver car avant ça j’étais le gars qui ne cherchait que le scoring, rien d’autre. Je n’avais pas envie de défendre, je ne faisais pas tellement les efforts au rebond, même si j’étais un très bon rebondeur à l’université, je ne voyais pas la passe à faire quand il y avait une passe à faire, j’avais des œillères. Mais passer par là, les Lakers qui me gardent, moi qui réalise que le basket c’est plus que ça, ça a fait de moi un meilleur joueur de basket. Et tout le monde l’a vu l’année dernière : je faisais tout. »

Partez à Miami ! ✈️🏨🏀😍

C'est ici :