Les 10 meilleurs Rookies du moment

Les 10 meilleurs Rookies du moment

 

La fin de saison approche et voilà mon dernier ranking du « moment » consacré aux rookies. Je sais que mon classement en choquera plus d’un, cependant, même si je me suis arraché les cheveux pour l’établir, je l’assume à 100%.

On notera que Michael Kidd Gilchrist n’est toujours pas là, le Bobcat est ma grande déception de la saison, les big mens Tyler Zeller et John Henson pâtissent des bilans de leur équipe, tandis que Jared Sullinger, Bradley Beal et Dion Waiters ont leur place réservées à l’infirmerie.

Comme d’habitude, les critères pris en compte sont :

1-      Les 10 derniers matchs
2-      Les résultats collectifs sur la période
3-      Pas de hype
4-      Les stats individuelles sur la période
5-      L’importance du joueur dans le système de son équipe
6-      Ma subjectivité car il faut bien faire des choix et les assumer

10- Pablo Prigioni – New York Knicks (8-2)
4.4 pts à 48.5%, 1.6 rbds, 3.4 passes, 0.8 int & 1 bp en 24.3 mins
(même ranking)

Comme un symbole, Pablo Prigioni est devenu le joueur qui a permis aux Knicks de trouver cette stabilité dont ils en avaient tant besoin (cliquez ici pour lire mon analyse sur le sujet). Je sors un peu de mes critères, mais sur les 17 derniers matchs des Knicks, il a été titulaire et les New Yorkais en ont gagné 15, dont cette série de 13 victoires consécutives. Le joueur ne paye pas de mine, mais sa science du jeu, son enthousiasme, sa pression défensive et le fait qu’il souhaite toujours appliquer les fonds de jeu de son coach en font un joueur hors du commun … la preuve, ses petites stats.

9- Maurice Harkless – Orlando Magic (2-8)
14.8 pts à 44.6%, 4.9 rbds, 1.2 passes, 1.1 ints, 1 ct & 1.6 bps en 38.7 mins
(entrée dans le ranking)

Un peu dur de mettre Mo Harkless si loin dans mon ranking, tant le joueur est complet, mais le bilan actuel du Magic n’aide pas. Toutefois, Orlando tient une pépite que personne n’attendait en son sein. Présent partout, que ce soit en attaque ou en défense, le Floridien est une base de la reconstruction de sa franchise en compagnie de Nikola Vucevic, le meilleur sophomore du moment.

8- Anthony Davis – New Orleans Hornets (2-8)
16 pts à 51.1%, 9.4 rbds, 1.1 passes, 1.8 ints, 1.6 cts & 1 bp en 33.4 mins
(-4 places)

Nette baisse dans mon ranking d’Anthony Davis alors que ses stats sont elles à la hausse (10.6 pts à 56.6%, 7 rbds, 1 passes, 1.1 ints & 1.7 cts en 25.6 min lors du précédent article). Le Hornet paye le bilan sur les 10 derniers matchs de son équipe, tout simplement. Toutefois, le numéro 1 de la draft réalise une bonne saison, et a dû malheureusement quitter ses coéquipiers sur une blessure.

7- Chris Copeland – New York Knicks (8-2)
13.9 pts à 50.5%, 3.4 rbds, 0.9 passe, 0.6 int & 1 bp en 23.5 mins
(entrée dans le ranking)

Il a beau forcer, se muer en un trou noir digne de Jason Caffey, Chris Copeland a toujours su répondre présent quand les Knicks ont eu besoin de lui. Présent sur le parquet car la raquette mode maison de retraite de New York a souvent été décimée. Au final, ce rookie de 29 ans a fait ce qu’il sait faire le mieux, mettre de points, oubliant la défense et le rebond, mais heureusement qu’il était là pour Mike Woodson.

6- Harrison Barnes – Golden State Warriors (6-4)
9.4 pts à 40.2%, 4.9 rbds, 0.8 passe, 0.7 int & 1.6 bps en 26.1 mins
(+2 places)

Harrison Barnes continue sur sa bonne saison. Compliqué pour lui de trouver sa place dans un roster pourvu d’autant de scoreurs, mais le Tar Heel fait le taf. Toutefois, pour s’imposer et gagner plus de minutes de la part de Mark Jackson, il devrait penser à se muer en role-player défensif … car c’est bien ce qui manque à Oakland.

5- Terrence Jones – Houston Rockets (6-4)
9.4 pts à 48.3%, 6.3 rbds, 1 passe, 1.1 ints, 2.1 cts & 1.4 bps en 24.6 mins
(entrée dans le ranking)

Très belle rentrée pour Terrence Jones directement dans le Top 5. Le Wildcat a souffert en début de saison de la concurrence à son poste et n’a à ce jour joué que 21 matchs pour Kevin McHale. Patrick Patterson out, le technicien des Rockets n’a pas été convaincu par Thomas Robinson, a tenté Donatas Motiejunas, pour aujourd’hui donner enfin les minutes que Jones méritait. A voir si la saison prochain le champion NCAA 2012 bénéficiera du même traitement.

4- Evan Fournier – Denver Nuggets (7-3)
11.2 pts à 53.5%, 2 rbds, 2.4 passes, 1.2 ints & 1.2 bps en 19.7 mins
(entrée dans le ranking)

Quelle période pour notre frenchy !! George Karl a été forcé de le lancer dans le bain en raison des blessures successives de Ty Lawson & Danilo Gallinari et cela a fonctionné. Que ce soit à la mène ou dans les ailes, le frenchy est un finisseur de grande classe et ferme la bouche de tous ses détracteurs du début de saison. On a toujours en tête ses 10 pts en 4 minutes face aux Blazers, toutefois on sait que ce n’est qu’un début !! Bravo Evan !!

3- Damian Lillard – Portland Trail Blazers (0-10)
19.3 pts à 40.4%, 2.9 rbds, 6.3 passes, 0.9 int & 3.1 bps en 38.6 mins
(-2 places)

Ca va en faire enrager plus d’un, mais j’assume !! Oui Damian Lillard est le meilleur rookie de la saison, mais depuis 10 matchs, le Blazer n’arrive pas à faire gagner son équipe. Mes critères veulent que la hype ne rentre pas en jeu, et un joueur avec un bilan de 0 victoire pour 10 défaites … c’est déjà pas mal qu’il soit sur le podium. Toutefois, Lillard est devenu en cette fin de saison le joueur les plus important de son équipe (blessures d’Aldridge, Batum, Matthews …) alors que les autres bleus de la NBA sont des 3èmes voire 5èmes options de leurs teams respectives.

2- Andre Drummond – Detroit Pistons (5-5)
10.9 pts à 66.7%, 8.8 rbds, 0.7 passe, 1 int, 0.9 ct & 1.8 bps en 25.3 mins
(+1 place)

Titulaire depuis 9 matchs, Andre Drummond commence à confirmer tout le bien que l’on pensait de lui durant la présaison. Le Piston a un physique au-dessus de la norme à son poste et son association avec Greg Monroe commence à payer avec enfin un bilan positif à Motown. De bonne augure pour le l’avenir.

1- Jonas Valanciunas – Toronto Raptors (6-4)
15.5 pts à 57.4%, 7.1 rbds, 0.8 passe, 2.3 cts & 1.9 bps en 33.4 mins
(entrée dans le ranking)

Jonas Valanciunas meilleur rookie du moment ? Oui, moi aussi ça me choque … toutefois, en prenant en compte mes critères, je ne voyais personne d’autre que le Raptor à cette place. Si Toronto est à 60% de victoire sur les 10 derniers matchs, la franchise canadienne le doit bien à son pivot lituanien, fidèle lieutenant des swingmen Rudy Gay & DeMar DeRozan. On retiendra tout de même que sa saison s’est terminée avec une visite à l’hôpital sur une vilaine blessure au cou.

Sorties : Tyler Zeller, John Henson, Jared Sullinger, Dion Waiters, Bradley Beal
Entrées/Retours : Jonas Valanciunas, Evan Fournier, Terrence Jones, Chris Copeland, Maurice Harkless

Pour me suivre sur Facebook cliquez ici.

2 Comments

  1. "le Floridien est une base de la reconstruction de sa franchise en compagnie de Nikola Pekovic, le meilleur sophomore du moment." c'est vucevic :)

      1. c'etait pas très loin non plus^^

Leave a Reply