Revivez le live du Game 6

Revivez le live du Game 6

SAN ANTONIO SPURSMIAMI HEAT

100 – 103

Score Final

6h22 : On vous remercie d’avoir suivi ce match de légende avec nous. On se verra au Match 7, en attendant Miami a écrit l’Histoire ce soir, donc pensez à eux quand vous plancherez devant votre copie de Bac. Si vous allez bosser et que vous galérez, pensez que votre journée pourrait être pire : vous auriez pu être à 15 secondes d’un titre NBA et finalement devoir jouer un match 7 à l’extérieur. Si vous arrivez pas à dormir, pensez à Kawhi Leonard, qui a manqué un lancer qui aurait scellé la victoire des Spurs à 15 secondes de la fin : il dormira sans doute moins bien que vous. On se voit pour le Match 7, en attendant, vous pouvez aller nous suivre, Guillaume (@GuillaumeBInfos) et moi (@SwitchtoLK) sur Twitter si vous êtes en manque de punchlines Basket durant la semaine. On se voit jeudi soir. La bise.

6h19 : Et 9 points à 2/5 plus 8 pertes de balle pour Ginobili. Merci d’être passé, c’était sympa.

6h16 : Triple-Double avec 32 points pour LBJ. Rebonds offensifs et contres décisifs pour Chris Bosh. Trois points et lancers au sang glaçé pour Ray Allen. 20 points pour Chalmers. Un trois points pied nu pour Miller. Deux actions d’anthologie de Parker à -2 dans le quatrième. 30 points et 17 rebonds pour Duncan. 22&11 pour Leonard. Instant Classic.

6h13 : Et nouveau contre de Chris Bosh! Il y aura un Game 7. CB est le héros de cette fin de match, à la hargne. Viens le chercher, John Lennon.

6h12 : +3 Miami après les deux lancers d’Allen. Miami a une faute à donner et il reste une seconde à jouer. Il faut faire faute deux fois d’affilée. Aucun coach NBA ne le fait dans cette situation, tous les coaches européens le feraient. D’ailleurs Pop n’a pas fait faute sur le 3 points de Ray Allen.

6h11 : CB est le MVP de cette fin de rencontre, et méritait sans doute un meilleur jeu de mots. Mais moi aussi je fatigue.

6h09 : Bosh bâche Tipi.

6h06 : Danny Green est peut-être le meilleur défenseur sur transition de toute la NBA. Le gars a jugulé tous les fast breaks de LeBron depuis deux semaines. J’avais dit que LBJ était un TGV lancé quand il partait en contre-attaque, et Green est le seul qui peut l’arrêter. En fait, Danny G doit être un cheminot en grève.

6h04 : Et le chrono aussi, mais c’est pas une statistique.

6h02 : Si ça intéresse quelqu’un , LeBron est à un rebond du triple-double. Nous on s’en tape un peu, on regarde plus qu’une statistique : le score.

6h00 : Big Up à tous nos lecteurs qui doivent partir au taf maintenant. Ce match est pour vous.

5h57 : D’ailleurs, j’espère que vous avez prévu une deuxième cassette pour enregistrer le match, mon magnétoscope me dit que la première est presque finie.

5h54 : Guillaume : « Are You kidding me? » Moi : « If you don’t like that, you don’t like NBA Basketball! » Ouais, dans des moments pareil, même les meilleurs ne sont capables que de répéter bêtement les jingles d’ESPN. Ce match est un putain de classique.

5h53 : Prolongation. J’en profite pour remettre une quenelle aux gars qui se sont barrés après le deuxième panier de TP.

5h51 : Chris Bosh prend deux rebonds offensifs cruciaux sur la tronche de Duncan, un pour le Three de James et un autre pour un Three d’Allen. Game is tied.

5h49 : Guillaume : Spoelstra pendant le temps mort : « Bon, je vais faire semblant de dessiner un système mais donnez le ballon à Lebron »

5h47 : Et LeBron rentre un trois points. 1534 pintes de Bud Lite sont recrachées dans les bars de San Antonio.

5h46 : Des spectateurs quittent l’AAA. Bande de baltringues.

5h45 : +5 San Antonio. Miami aurait bien besoin d’un gars capable de marquer beaucoup en peu de temps. Mais T-Mac est dans l’autre camp.

5h43 : TP défend sur James et intercepte la balle. Puis une nouvelle balle perdue pour le Heat. Tony Parker est grand.

5h40 : Tony P pose ses cocoballs sur la table et enchaîne un trois points en déséquilibre et un flotteur dans le traffic. « On dit quoi? »

5h38 : Crossobeur : lebron qui touche l’arbitre ca merite un expulsion nan? (thiago silva)

Si un mec expulse LeBron à ce moment du match, on le retrouve demain matin dans la baie de Miami avec des Air Force en ciment.

5h35 : Chris Bosh l’avait dit : Danny Green n’aurait aucun shoot ouvert. 1/6 pour l’arrière des Spurs jusqu’ici. Mais vu que personne n’écoute jamais Chris Bosh…

5h33 : Plus rien ne rentre pour les Spurs. Passé 23h ils ont du mal à tenir, les anciens…

5h30 : #NoHeadband est le terme le plus récurrent de la soirée sur Twitter. LeBron James est le MVP des réseaux sociaux.

5h27 : Malheureusement pour les fans de NBA du milieu des années 2000, il y a peu de chances pour que nous ayons droit au troisème acte du duel T-Mac – Rashard Lewis ce soir.

5h25 : Visiblement LeBron a décidé de troquer son bandeau pour une couronne. On n’arrête plus le King dans ce quatrième quart.

5h22 : Et Miami passe devant! Spoelstra a du passer les Libertines au temps mort :

6138HJK27CL

5h20 : La défense de Miami redevient l’usine à sueur qu’on connaînt, et LeBron le quadruple MVP en titre. Il est temps pour Popovich de faire rentrer Boris Diaw s’il ne veut pas perdre ce match.

5h15 : Impressioné par le trois points sans chaussure de Mike Miller, LeBron décide de jouer sans bandeau. Il ne se laissera pas voler la vedette.

5h13 : 4/5 à trois points pour Chalmers : c’est Mario Party.

5h11 : Idéal début de quatrième quart pour le Heat : James rentre un lay-up et ouvre pour Miller et Chalmers qui marquent à trois points tous les deux. Le Heat revient à deux possessions en un peu plus d’une minute.

5h07 : L’adage « Win or Go Home » n’a jamais été aussi faux. Si les Spurs gagnent, ils rentreront chez eux fêter leur titre, et Miami n’aura pas à rentrer chez lui puisqu’il y est déjà. Si le Heat gagne, les Spurs restent à Miami et le Heat aussi. Vous suivez toujours?

5h05 :  Présent en tribunes, Bruce Bowen arme son fusil de sniper. Les arbitres repèrent le point rouge sur le torse de LeBron et sifflent finalement des lancers. +10 San Antonio à l’entame du dernier quart. C’est pas le moment d’avoir une envie pressante.

5h01 : Miami semblait revenir, mais les Spurs ont sorti les tronçonneuses en défense. James puis Wade perdent tour à tour un bras. Avant de revenir sur le terrain, Tiago Splitter recharge son AK-47. Les arbitres ne bronchent pas.

4h59 : « Hahaha, quels prénoms ridicules » s’amuse devant le live JaVale McGee. Sacré lui.

4h56 : A propos de pilote, sachez que le fils de Jason Lee (My Name is Earl) s’appelle Pilot Inspektor. Et celui de Brandon Jennings, Legend Truth. Toi aussi, commence ta vie avec un pseudo Call of Duty comme prénom.

4h54 : Et un 11-0 de San Antonio. Wade est à 4 fautes, Duncan à 30 points (13/16). Y’a-t-il un pilote à l’American Airlines Center?

4h51 : Guillaume : Que quelqu’un dise à Miller d’arrêter son hedging sur pick & roll…

Hedging = Sur du pick’n’roll, le défenseur laisse seul le joueur qui a posé l’écran pour monter sur le porteur de balle. Guillaume, le Jerry Sloan de Basket Infos.

4h48 : LeBron James fait lui une JR Smith et manque son layup.

4h46 : TP fait une Wade à Wade. Flash tentera-t-il de faire une TP sur la possession suivante?

4h44 : En fait le logo du Heat représente un tir de Mario Chalmers. Vous vous en étiez jamais rendu compte?

4h41 : Le MVP prend les choses en main, en défense comme en attaque. Voyant qu’il pourra difficilement s’appuyer sur Chris Bosh qui est bien parti pour faire une John Starks, il joue avec un Mario Chalmers qui ne refroidit pas. Le Heat revient à un point.

4h36 : LeBron est surmotivé : il récupère toutes les balles perdues par ses coéquipiers avant de les remettre en place avec assurance. « Bon maintenant vous arrêtez vos conneries les gars, j’ai un titre à gagner, moi. »

4h34 : Duncan manque à nouveau un shoot, son troisième de la soirée. Sans doute la saison de trop pour l’intérieur des Spurs.

4h31 : Début de la seconde mi-temps, LeBron réclame la balle et drive sur la première possession du Heat. Si l’Histoire doit être écrite, c’est maintenant.

4h28 : Sérieux, avec un Boris à un tel niveau, il sent pas bon cet Euro? Une raquette Boris Diaw – Isabelle Yacoubou, truc de fou. Comment ça on a pas le droit?

4h23 : Plus au Nord, un agent d’entretien se résoud à avouer la vérité : « Vous êtes éliminé depuis un mois et demi, monsieur Jennings, va falloir rentrer chez vous à un moment. »

4h19 : Et voilà le wallpaper Vince Carter. Vous pouvez remercier WhitePanthere qui a su trouver le meilleur marqueur sur une campagne de Playoffs, Reggie Miller. Qui pour le moment peut désserrer les fesses, Green ne s’en est pas trop rapproché lors des deux premiers quart-temps.

4h16 : Chose promise, chose due. Voici une vignette de Michael Beasley. Pour le Wallpaper de Vince Carter, laissez moi un peu de temps, faut faire les recharges de pistaches et aller faire pipi. Je vous laisse gérer la boutique, faites pas de bétises pendant que j’ai le dos tourné.

4h12 : San Antonio clôt la mi-temps sur un ahurissant run de 8-0. Miami a été incapable de trouver la faille dans la peinture pendant 2 minutes, contraignant Bosh et LBJ a prendre des jump-shots qu’ils ont bien entendu manqué. Pendant ce temps, Boris Diaw régalait à la passe et au lay-up pour permettre aux Spurs de mener de 6 points à la mi-temps.

4h08 : M’enfin c’est Allen qui défend sur Green et Green sur Allen. Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes.

4h06 : Tout le monde sauf peut-être Ray Allen (0/4, 1 balle perdue) et Danny Green, très bien défendu jusque là. Il n’a eu qu’un seul shoot ouvert, suite à une mauvaise rotation défensive. Sale temps pour les shooteurs.

4h03 : Mine de rien, c’est le meilleur match de la série jusque là. Tout le monde joue juste, notamment LeBron James auteur jusque là d’une prestation très propre et équilibrée. On peut pas la mettre en 9 matches, pour changer?

3h59 : Duncan manque un shoot facile. J’ai toujours dit que ce joueur était surcoté.

3h56 : NBAfan59 ; Tu viens d’avoir la réponse du pourquoi le Birdman ne peut pas défendre Duncan !

Une image vaut mieux qu’un long discours, comme on dit.

3h54 : 8/8 maintenant. On rappelle pour les plus jeunes que Duncan a été élu MVP en 2002 et 2003 alors que Shaquille O’Neal et Kevin Garnett étaient au top de leur niveau. Duncan c’est un peu comme Ryan Giggs en foot sauf que lui ne se tape pas la femme de son frangin.

3h50 : 6/6 pour Duncan pour le moment. La défense intérieure du Heat contient bien les pénétrations, mais cette énergie perdue en déplacements se ressent et le doyen des Spurs se régale poste bas.

3h48 : Guillaume : Faudrait vraiment considérer le renommer ce soit disant « Euro step », quand les deux maîtres en la matière son un argentin qui joue au spurs et un ricain à Miami.

Dejan Bodiroga vient de m’envoyer un texto, il veut que je te mette une baffe.

3h47 : Crossobeur : pourquoi spo ne fait pas defendre birdman sur duncan?

Il a tenté le coup lors des premiers matches mais Duncan a un jeu trop varié pour Andersen, qui se livre trop en défense et fait beaucoup de fautes quand il défend sur Timmy. Le Birdman n’était pas rentré en jeu depuis le match 3 car il n’apportait pas assez en défense et ralentissait les contre-attaques du Heat. On verra combien de temps Spo le gardera sur le parquet ce soir.

3h44 : Amis du tatoo, coucou. Chris Andersen rentre en jeu. Pendant ce temps, Danny Green met son premier trois points. Attachez vos ceintures.

3h 42 : Guillaume : Super Mario dans son plus beau costume pour combler les fuites du Heat. Manque plus que la demoiselle en détresse à moitié dénudée et une musique en fond sonore et on a vous savez quoi.

Il manque le méchant, Boozer. Mais il a été éliminé en demi-finales de conférence.

3h40 : Faites pas les innocents, je sais très bien que vous avez tous cherché Tory Lane sur Google, bande de pervers.

3h38 : Mario Chalmers est chaud comme Tory Lane et a déjà marqué 10 points. Pas une grosse surprise en soi, Chalmers répond presque toujours présent dans les matches décisifs.

3h36 : Bonsoir aux nouveaux arrivants. Shane Battier vous aime, et pour vous le prouver, il rentre un trois points avec la planche. Mais il l’a pas annoncé, donc ça compte pas.

3h35 : LeBron James montre à tout le monde qu’il est le meilleur passeur poste haut (après Boris Diaw bien entendu) et a déjà délivré quatre passes décisives. Plus Stockton que Jordan le LeBron? S’il veut le titre, pas sûr que ce soit la meilleure idée.

3h32 : Airball de Boris Diaw. Le fils du Basket sait se montrer clément avec ses adversaires et accepte de laisser une chance à Miami.

3h29 : Le fils du Basket est sur le terrain. Boris Diaw marque sur son premier ballon. Devant son poste de télévision, Christophe Dugarry pleure.

3h27 : Kawhi « Ludacris » Leonard est une putain d’anomalie de la nature. Rangez vos femmes à barbe et autre elephant man, le vrai phénomène, c’est lui.

3h24 : La réponse était Reggie Miller, et c’est WhitePanthere qui remporte la devinette de la soirée. Je fais péter la vignette et le wallpaper à la mi-temps. Vous avez le droit d’applaudir.

3h22 : Et puis depuis quand t’as le droit de jouer Guillaume? Le mec c’est Danny Ainge, il veut tout pour lui et rien laisser aux autres.

3h20 : Guillaume : Non, ce n’est pas Ray Allen. Il détient le record de 3 points sur une série de Playoffs, mais pas sur une campagne entière.

3h19 : 6/9 pour le Heat avec 5 passes dé, 6/8 pours les Spurs avec 4 passes dé. Les deux attaques sont à un niveau stratosphérique en ce début de match. Ce qui déplaît à Popovich qui ne veut voir qu’une équipe bien jouer, la sienne. Temps mort San Antonio et déjà 14-14.

3h16 : Tim Duncan boit Sprite, voilà pourquoi il pète la forme. Prends ça, Guy Roux.

3h14 : Chris Bosh, Mario Chalmers et Mike Miller marquent les quatre premiers paniers du Heat. Et ce n’est pas une blague.

3h10 : Toujours personne pour la devinette? Elle est pas compliquée pourtant. Je rajoute un fond d’écran Vince Carter pour le premier qui trouve.

3h08 : D’accord, Staline n’avait pas de directeur marketing. Mais avouez que les Moscow Bolcheviks, ça serait un nom d’équipe super classe. Et je vous parle même pas de la tronche des camps de pré-saison.

3h06 : LeBron tourne à 31.5 points dans les matches où il risque l’élimination. Dont deux matches à 45 points contre Boston, et un match contre les Spurs où il a tiré à 10/30. Je manipule les chiffres mieux que le directeur marketing de Staline.

3h03 : Skip Bayless affirme que San Antonio devrait reposer le Big 3. Skip Machine, t’as beau mettre de beaux vêtements, au final il reste juste une grosse tache.

2h55 : Miami n’a pas encore abdiqué pour le titre NBA, mais au niveau de la sape, San Antonio a outrageusement dominé ces Finales. Parker MVP?

Parker pre game

2h52 : Cela fait maintenant 52 secondes que DeJuan Blair est à l’échauffement, en attendant le match 6 contre Miami. Il commence à fatiguer un peu.

2h50 : Cela fait maintenant 52 jours que Brandon Jennings est à l’échauffement, en attendant le match 5 contre Miami. Il commence à fatiguer un peu.

2h47 : La devinette du soir, celui qui trouve gagne une vignette de Michael Beasley : Danny Green peut battre ce soir le record du plus grand nombre de tirs à trois points marqués sur une campagne de Playoffs, qui détient actuellement ce record?

2h44 : Finalement, Doc Rivers et Kevin Garnett n’ont pas réussi à se barrer des Celtics. Ray Allen sera donc le seul des trois traîtres à jouer le titre l’an prochain.

2h41 : « Putain, y’a le bac demain! » Et ouais mon pote, mais maintenant il est trop tard pour faire machine arrière, va falloir rester avec nous.

2h38 : Match 6 donc, le bon moment pour LeBron ou TP de marquer l’Histoire, vu que c’est ça qui sera au bac demain.

2h35 : Au fait, on s’est pas présentés. Moi c’est Lucas, et par moments Guillaume poste ses meilleures punchlines dans le live. On est des mecs biens. On enregistre même l’Echo des Parquets le dimanche.

2h30 : Salut tout le monde, on repart à Miami pour ce Game 6. La fatigue commence à se faire sentir côté Heat, et chez nous aussi. On espère que chez vous ça va, et que vous tiendrez toute la nuit. Café, bière, cacahuètes, Death Metal, EPO, à ce moment-là tout est bon pour rester debout. Même si on se dit que LeBron doit plutôt être EPO que cacahuètes.

NBA Finals Heat Spurs

A évènement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Pour le sixième match des Finales, la rencontre sera commentée ici-même tout au long de la soirée, et nous vous invitons bien entendu à venir réagir avec nous dans les commentaires. Prise d’antenne à 2h30, soyez au rendez-vous!

Pour se remettre dans l’ambiance, vous pouvez bien sûr revivre les lives du match 4 de jeudi dernier et du match 5 de dimanche soir.

Facebook Comments

71 Comments

  1. Vous avez déjà le lien du site ou pas ? :)
    Une bonne soirée en perspective !

    1. Voilà quelqu'un pour qui la ponctualité n'est pas un vain mot.

      Y'a ESPN qui tourne, mais l'avant-match n'est même pas encore commencé. Il reste largement le temps d'aller préparer quelques sandwiches.
      http://www.firstrow1.eu/watch/113631/1/watch-espn

      1. On va dire que ce sont mes derniers jours de repos avant de bosser tout l'été et que je n'ai pas souvent l'opportunité de regarder les matchs en direct donc c'est quelque chose que j'attends avec impatience ;)

        1. Celui qui n'attend pas ce match avec impatience est un illuminé.

  2. Regie Miller avec 58 3pts

  3. Ray Allen sans doute pour la devinette non ?

  4. abandonne Bein, prend ESPN ce sera beaucoup mieux

  5. C moi ou le son sur bein sport est en avance par rapport au jeu ?? o_O

  6. Pour la devinette Robert Horry avec 53 paniers.

  7. Quel dunk de Kawhi Leonard ! il a des qualités athlétiques de folies !

  8. Quand c'est pas Splitter, c'est Miller. La flamme du blanc bec victimisé se transmet de l'un à l'autre.

  9. On va pas se mentir, y a une belle faute de Kawhi

  10. Super Mario dans son plus beau costume pour combler les fuites du Heat. Manque plus que la demoiselle en détresse à moitié dénudé et une musique en fond sonore et on a vous savez quoi.

  11. J'ai une petite question car je ne suis pas un specialiste, pourquoi spo ne fait pas defendre birdman sur duncan?

    1. Duncan fait du Duncan, j'ai beau supporter le Heat, ce mec est une légende pour les poste 4-5, surement le plus constant de la série !

      1. c clair peu importe qui est sur lui il va faire le taf

    1. Mouais, si le Birdman joue pas ce pick & roll comme de la merde, le Green il termine pas ouvert.

  12. Faudrait vraiment considérer le renommer ce soit disant "Euro step", quand les deux maîtres en la matière son un argentin qui joue au spurs et un ricain à Miami

  13. ok, je pensais qu'avec sa grande taille et sa mobilité ca pourrait le faire mais jai pas trop fait gaffe vu que chuis focus sur les exterieurs. Merci

    1. Tu viens d'avoir la réponse du pourquoi le Birdman ne peut pas défendre Duncan !

      1. grave, il est depassé le mec

  14. Encore un trois points pharaonique de Neal (facile celle ci)

  15. Duncan est injouable se soir !

  16. San Antonio défend Dwayne Wade de la manière dont on défend Rajon Rondo dans le périmètre. Perso, ça m'aurait pas plu.

  17. Mario, c'est pas cool, fait tourner les champi, j'en connais qui en aurait bien besoin à Miami.

  18. Oh ! Miami front Duncan au poste ! Mais c'est que Spoelstra commencerait à s'ajuster dis donc.

  19. La mi temps arrive au bon moment pour Miami !

  20. D'habitude c'est par la graisse, mais aujourd'hui il est touché par la grace le Bobo

  21. Babac fait encore un tres bon match en défense et participe correctement en attaque, toute l'equipe des spurs me fait rever dans ces finales !! C'est bon ça !!

    1. Il est vraiment énorme en sortie de banc, défense et faciliter le jeu en attaque.

      Je lui donne en tout cas le Most Valuable Boris perso ^^

  22. Faut pas trop en vouloir à Jennings.

    Javale McGee lui attend encore le G8 contre les Lakers depuis un an maintenant.

  23. Le fou rire du soir pour le moment : Patty Mills out pour ces Finales, mais agite quand même sa serviette en costard cravate. On change pas une équipe qui gagne.

  24. Que quelqu'un dise à Miller d'arrêter son hedging sur pick & roll…

  25. Et Timmy qui s'assure le trophé de MVP en cas de victoire

  26. Il fait du bien ce trois point de Battier…

  27. On va pas se mentir, arbitrage de merde quand même.

    1. Mais non, les arbitres avantagent toujours le Heat …. quoi on m'aurait menti?

      1. Je suis fan ni de l'un ni de l'autre, mais force est de constater qu'ils ont eu le sifflet facile pour San Antonio, mais pas pour Miami.

  28. Au fait, on leur dit à Miami qu'il leur reste plus qu'un quart temps s'ils veulent pas que la saison se finisse … ?

    1. grave, ils vont trop au bout des possessions et en plus ils ratent

      1. j'ai l'impression qu'un mec vient de leur dire ….

  29. La punchline de la nuit pour Jeff Van Gundy : "Shoes are overrated"

  30. Oh la belle tête d'innocent de Ginobili !

  31. Je peut pas en vouloir à Lebron de flopper un peu maintenant, après tout ce que les arbitre lui ont pas sifflé ce soir

  32. Plus de bandeau pour Lebron. Calvitie assumée, la clé du succès ?

  33. Oh le block de James sur Duncan !

  34. Vraiment très lent à l'allumage ce diesel, mais Miami semble avoir trouvé son rythme. Enfin. La défense reste vraiment leur baromètre.

  35. Lebron qui retrouve du mouvement dans le 4e quart. Comme par hasard, ça fait du 5/6 au shoot.

  36. Intelligent le TP. Qu'est ce que c'est 5000 dollars pour flopping en contrepartie d'une bague ? Pas grand chose.

    1. gregg floppovich doit y etre pour quelque chose…

  37. lebron qui touche l'arbitre ca merite un expulsion nan? (thiago silva)

  38. TP a fait un bep climatisation a l'inseep nan?

  39. Spoelstra pendant le temps mort : "Bon, je vais faire semblant de dessiner un système mais donnez le ballon à Lebron"

  40. Cher San Antonio Spurs, la Bible vous avait pourtant prévenu. Jesus delivers miracles.

  41. Les baltringues qui sont partis avant écouteront l'overtime dans la voiture ….

  42. on peut dire ce qu'on veut allen a 3pts c le tronpa

  43. Si toi aussi t'as envie de pisser depuis 45 min mais tu veut pas prendre le risque de louper le match tape dans les mains !

  44. C'est beau c'est Bosh

  45. MVP's : Bosh & Allen

  46. Match absolument incroyable j'ai hâte pour le game 7 let's go HEAT!!!!!!!!!!

  47. Combien de fois San Antonio aurait pu enterrer ce match aux lancers francs … ?

    Kawhi, Gino, TP. Trois lancers francs clé manqués.

Leave a Reply