Les 10 meilleurs Meneurs du moment

Les 10 meilleurs Meneurs du moment

Après un premier opus il y a trois semaines, voici le retour de mon ranking temporel qui concerne les meilleurs postes 1 de la NBA. Pas de Tony Parker cette fois (seulement 2 matchs joué lors des 10 derniers des Spurs), ni de Ty Lawson et Jeff Teague décevant respectivement collectivement et individuellement.

Les critères pris en compte sont :

  1. Les 10 derniers matchs
  2. Avoir joué au moins 70% des matchs concernés
  3. Les résultats collectifs sur la période
  4. Pas de Hype
  5. L’importance et l’implication du joueur dans le système de son équipe
  6. Les stats individuelles sur la période
  7. Ma subjectivité, car il faut faire des choix et les assumer.

 

Bonus Track :
Dennis Schröder – Atlanta Hawks

9 pts à 41.2 %, 3.1 rbds, 4.4 passes & 1.2 ints en 20.4 mins

Petit coup de cœur personnel avec Dennis Schröder qui fait déjà oublié sa saison rookie décevante. Depuis trois matchs, l’Allemand remplace Jeff Teague blessé dans le starting-five de Mike Budenholzer et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il fait oublier l’ex-étudiant de Wake Forest. Trois titularisations pour trois victoires dont 10 pts & 10 passes face à Kyrie Irving, et 22 pts & 6 passes hier soir face à Rajon Rondo.

  1. Kyrie Irving – Cleveland Cavaliers (7-3)
    16.7 pts à 42.7%, 2.3 rbds, 6.1 passes & 1.2 ints en 38.1 mins
    (-2 places)

L’adaptation de Kyrie Irving à son nouveau statut est encore difficile. Alors qu’il avait commencé le mois de décembre sur les chapeaux de roues avec 32.5 pts à 66.7% sur deux matchs, Kyrie a refait du Irving … 2/10 face à Brooklyn, 7/21 à OKC, 7/19 à la Nouvelle Orléans ou encore 6/18 encore face aux Nets. LeBron James à la création (8.6 passes sur la période), le MVP du dernier Mondial doit se trouver une efficacité dans le champ pour que Cleveland fasse vraiment peur.

  1. Jrue Holiday – New Orleans Pelicans (6-4)
    15.5 pts à 46.8%, 3.2 rbds, 8.7 passes, 1.8 ints & 0.7 ct en 34.3 mins
    (entrée dans le ranking)

Si les Pelicans sont encore en course pour les playoffs ils ne le doivent pas qu’au seul Anthony Davis (enfin beaucoup quand même), Jrue Holiday essayant de faire tourner comme il peut cette équipe en pleine construction. « Comme il peut » parce que le All-Star est encore trop irrégulier à mon goût face à la crème des meneurs de l’ouest ( 30 pts à 12/24 & 9 passes face à Stephen Curry pour chuter une semaine plus tard face à Russell Westbrook 11 pts à 4/12 mais 15 passes).

  1. Derrick Rose – Chicago Bulls (7-3)
    19.1 pts à 43.4%, 3.4 rbds, 5.5 passes & 0.3 int en 30.3 mins
    (entrée dans le ranking)

Une entrée dans  mon ranking qui fait plaisir avec le retour de Derrick Rose aux affaires. Si le Bull est encore ménagé par Tom Thibodeau (il a joué 8 matchs sur les 10 derniers de son équipe), le MVP 2011 prouve que Chicago aura besoin de son franchise player en forme au printemps pour prétendre à quelque chose à l’est.

  1. Mike Conley – Memphis Grizzlies (6-4)
    20.9 pts à 48.1%, 3.1 rbds, 5.6 passes & 1 int en 35.1 mins
    (-1 place)

Petite chute dans ce ranking pour Mike Conley qui voit les Grizzlies peiner en ce moment. Zach Randolph blessé, le BuckEye a dû augmenter (comme il en a l’habitude lors de l’absence de cadres) son apport de points, toutefois, Memphis reste sur 3 revers consécutifs sans Z-Bo. Le meneur le plus sous-coté de ces 5 dernières années devra trouver une solution pour remettre son équipe sur les rails du début de saison.

  1. Chris Paul – Los Angeles Clippers (6-4)
    18.4 pts à 44.1%, 5.3 rbds, 10.4 passes & 1.7 ints en 35.2 mins
    (-2 places)

Alors que les Clippers semblaient intouchables il y a deux semaines (9 victoires de suite), l’équipe de Doc Rivers a marqué le pas à la surprise générale restant sur 3 victoires pour 4 défaites. Chris Paul fait bien partie du Top 3 des meneurs de la NBA, toutefois, sans un meilleur bilan, il ne mérite pas une meilleure place dans ce ranking. À noter qu’hier soir il a encore perdu face à un Tony Parker toujours motivé lorsqu’il joue face à CP3 … rappelons-nous en en fin de saison, quand on parlera du meilleur meneur de la ligue.

  1. Damian Lillard – Portland Trail Blazers (7-3)
    24 pts à 45.3%, 4.7 rbds, 5.3 passes & 1.5 ints en 37.2 mins
    (-2 places)

Damian Lillard quitte le podium de mon ranking. Rien de bien grave en soit, seulement que le Blazer a légèrement baissé en efficacité et que Portland, tout en restant deuxième équipe de toute la NBA, gagne un peu moins. On notera tout de même les vrais efforts fournis en défense par séquence du dernier recalé du Team USA version 2014 … ce qui dénote une marge de progression encore impressionnante.

  1. John Wall – Washington Wizards (8-2)
    17.1 pts à 47.5%, 5 rbds, 12.4 passes, 1.8 ints & 1.1 cts en 37.4 mins
    (+6 places)

Meilleure hausse dans ce ranking avec John Wall au pied du podium des meilleurs meneurs NBA. Washington s’installe parmi les meilleures équipes de sa conférence, ceci en suivant les traces des performances de son All-Star … ce n’est pas pour rien qu’il est classé dans le Top 10 des meilleurs joueurs de la ligue depuis le début de saison.

  1. Kyle Lowry – Toronto Raptors (7-3)
    18.9 pts à 43%, 4.1 rbds, 9.3 passes & 1.8 ints en 34.2 mins
    (+2 places)

DeMar DeRozan blessé, on aurait pu penser que les Raptors allaient s’écrouler … il n’en est rien. Drivé magnifiquement par Kyle Lowry, Toronto reste la meilleure équipe de l’est, le système proposé par Dwane Casey étant toujours la priorité, néanmoins, sans un grand Lowry, point de succès.

  1. Stephen Curry – Golden State Warriors (9-1)
    22.9 pts à 46.5%, 5 rbds, 7.8 passes & 2.2 ints en 35.5 mins
    (- 1 place)

Golden State a enfin perdu et Stephen Curry propose toujours un grand niveau de jeu. Si le Warrior perd sa place de numéro 1, il ne le doit qu’aux performances récentes de grand standing de Russell Westbrook (ça fait mal à titre personnel). Curry est toujours le favori pour le titre de MVP et il faudra aller chercher la franchise d’Oakland pour l’en écarter.

  1. Russell Westbrook – Oklahoma City Thunder (8-2)
    29 pts à 46.4%, 6.1 rbds, 7.6 passes & 2 ints en 34 mins
    (entrée dans le ranking)

S’il n’est pas un vrai meneur de jeu (en fait ce n’est pas le seul … long débat), Russell Westbrook est bien titularisé à ce poste par Scott Brooks et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fonctionne. Depuis son retour aux affaires, OKC est de nouveau dans la course aux playoffs, le volume de jeu de son « guard » explosant l’adversité, tout en faisant preuve d’une régularité à laquelle il ne nous avait pas habitué (sur les 5 derniers matchs il a marqué entre 28 et 32 points). Le All-Star du Thunder mérite donc son entrée dans ce ranking directement à la première place.

Sortis du ranking : Ty Lawson, Tony Parker & Jeff Teague.

1 Comment

  1. Russell est vraiment enorme. Heureusement pour ses adversaires qu'il est mauvais à trois points..
    en espérant revoir parker bientôt dans ce top 10

Leave a Reply