Les All-NBA Teams du mois d’avril

Les All-NBA Teams du mois d’avril

Dernier mois de la saison toujours tronqué en raison de l’arrivée des playoffs, et toujours des All-NBA Teams mensuelles intrigantes entre des équipes qui font tout pour conserver leur avantage du terrain (au moins pour le premier tour), celles qui ne lâchent pas un match afin de ne pas partir en vacances trop tôt, et celles qui reposent leurs stars en vue des batailles à venir.

Une fois de plus, je me suis permis de jouer avec les postes pour essayer de proposer des All-NBA Teams ayant du sens et équilibrées.

Les critères pris en compte sont :

  1. Les seuls matchs du mois concerné.
  2. Les résultats collectifs sur la période.
  3. Avoir joué au moins 70% des matchs concernés.
  4. Pas de Hype.
  5. L’importance et l’implication du joueur dans le système de son équipe.
  6. Les stats individuelles sur la période.
  7. Ma subjectivité, car il faut faire des choix et les assumer.

CLIQUEZ ICI POUR LE RANKING PRÉCÉDENT.

All-Avril 1st team

PG : Chris Paul – Los Angeles Clippers (5-0)
21.2 pts à 54.4%, 5 rbds, 9.8 passes, 2.2 ints & 2.8 bps en 33 mins (entrée/retour)
SG : DeMar DeRozan – Toronto Raptors (5-1)
25.8 pts à 46.9%, 3.2 rbds, 4.6 passes, 0.8 int & 3.2 bps en 34.6 mins (+2 teams)
SF : Paul George – Indiana Pacers (5-1)
32.8 pts à 54.8%, 8.2 rbds, 4.5 passes, 2.2 ints & 2.3 bps en 39.7 mins (entrée/retour)
PF : Blake Griffin – Los Angeles Clippers (5-0)
23.8 pts à 57.5%, 7.4 rbds, 4.4 passes, 0.6 int & 1.6 bp en 35 mins (entrée/retour)
C : Nikola Jokic – Denver Nuggets (5-2)
19.1 pts à 54%, 11.9 rbds, 5.7 passes, 1.6 int, 1 ct & 2.7 bps en 31.9 mins (entrée/retour)

Les Clippers en force !! Après une saison peu au goût de Doc Rivers, Chris Paul et Blake Griffin reprennent leurs droits au sein des All-NBA Teams mensuelles avec un bilan vierge de défaites. À leurs côtés, on retrouve DeMar DeRozan qui grimpe de deux « teams » (le retour de Kyle Lowry sur les derniers matchs a dû le soulager), Paul George en mode All-Star afin d’assurer la qualification en playoffs des Pacers et Nikola Jokic qui termine l’exercice 2016-17 en mode MOP.





All-Avril 2nd team

PG : Stephen Curry – Golden State Warriors (5-1)
30.2 pts à 53.1%, 3.4 rbds, 8 passes, 1.8 int, 0.8 ct & 2.6 bps en 31.8 mins (=)
SG : James Harden – Houston Rockets (4-2)
28 pts à 42%, 8.8 rbds, 11 passes, 1.4 int, 1 ct & 4.8 bps en 34.2 mins (+1 team)
SF : Jimmy Butler – Chicago Bulls (5-2)
27.4 pts à 50%, 6 rbds, 5.4 passes, 1.6 int, 0.9 ct & 2.4 bps en 37.4 mins (entrée/retour)
PF : Danilo Gallinari – Denver Nuggets (5-2)
25.4 pts à 54.3%, 6 rbds, 2.6 passes, 0.4 int & 1.2 bp en 37.4 mins (entrée/retour)
C : DeAndre Jordan – Los Angeles Clippers (5-0)
14.2 pts à 78.9%, 15.4 rbds, 1.6 passe, 1.4 int, 1.2 ct & 1.4 bp en 33.8 mins (entrée/retour)

Une All-NBA 2nd Team peu commune et très alléchante avec un Stephen Curry en mode MVP  à la mène, entouré de James Harden et de Jimmy Butler, le Rocket continuant sur sa saison impressionnante et Jimmy Butler, qui à l’instar de Paul George a assuré la présence de Chicago en post-season après un an d’absence, tandis que Danilo Gallinari et DeAndre Jordan semblent des plus complémentaires dans la peinture.

All-Avril 3rd team

PG : Isaiah Thomas – Boston Celtics (4-2)
25.3 pts à 47.5%, 3.5 rbds, 5.5 passes, 0.7 int & 3.2 bps en 29.7 mins (=)
SG : Russell Westbrook – Oklahoma City Thunder (4-3)
29.2 pts à 42.2%, 11.3 rbds, 9.8 passes, 1.5 int & 5.2 bps en 32 mins (-1 team)
SF : Klay Thompson – Golden State Warriors (5-1)
23.6 pts à 42.6%, 3 rbds, 2.4 passes, 1.2 int, 0.8 ct & 1 bp en 31 mins (-1 team)
PF : James Johnson – Miami Heat (4-2)
16.7 pts à 50.6%, 6.3 rbds, 5.7 passes, 1 int & 2.8 bps en 34.8 mins (entrée/retour)
C : Rudy Gobert – Utah Jazz (4-2)
16.3 pts à 68.4%, 11.3 rbds, 1.5 passe, 3 cts & 1.3 bp en 32.7 mins (-2 teams)

Ah les joies du mois d’avril… après la seconde team, voilà une troisième All-NBA team pour le moins peu commune avec l’entrée de James Johnson pour la première fois de la saison. Le joueur du Heat a été utilisé à toutes les sauces cette saison par Coach S, pour faire partie de ces joueurs floridiens capables de faire la différence aux côtés de Goran Dragic et Hassan Whiteside, sans pour autant qualifier le triple champion NBA en playoffs. Aux côtés de l’ancien Raptor, on retrouve la doublette détonante Isaiah Thomas et Russell Westbrook à l’arrière, Klay Thompson sur l’aile, tandis que Rudy Gobert a dû laisser sa place en première team mensuelle.

Facebook Comments

Leave a Reply