LeBron James : « Ce n’était pas du tout un tacle envoyé à Frank Ntilikina, c’était pour Phil Jackson »

LeBron James : « Ce n’était pas du tout un tacle envoyé à Frank Ntilikina, c’était pour Phil Jackson »

Depuis samedi soir c’est le sujet qui fait parler en NBA, les déclarations de LeBron James sur Dennis Smith Jr. et sur le choix de draft des Knicks. Ces derniers ont préféré le Français Frank Ntilikina et pour James c’était une erreur de ne pas prendre le joueur sorti de NC State.

Ma NBA avec Nicolas Batum : « 5 All-Stars m’ont recruté »

« Les Knicks ont passé leur tour devant un très bon joueur, et Dallas a obtenu la perle rare. Il devrait être un Knick. Ça va faire les titres, mais il devrait être un Knick. Je sais que Dallas est très content qu’il ne soit pas allé là-bas. » LeBron James

Présent justement à New York pour y affronter les Knicks ce soir, LeBron est revenu sur ses déclas.

« Je pense juste que ses qualités athlétiques, ses qualités de playmakers sont connues depuis qu’il a 14 ans. Je sais de quoi il est capable. Ce n’était pas du tout un tacle envoyé à Frank Ntilikina, mais les gens à New York aiment la controverse. Je faisais juste un constat de ce que j’ai vu de Dennis Smith lors du match et de ce que j’ai vu de lui avant qu’il arrive à la draft. Je pensais qu’il serait un excellent joueur pour les Knicks et complémentaire de Porzingis. Cela ne veut pas dire que Frank ne sera pas un super fit. Je n’ai pas vu grand chose de lui. Je sais des choses de la part de mon meilleur pote de lycée (Romeo Travis, qui jouait avec Frank à Strasbourg) qui a joué avec lui ces dernières années. Ce n’est pas un tacle, c’est juste un constat de ce que j’ai vu. Voilà pour clarifier pour les gens qui vivent dans une boîte et pour Enes Kanter, qui a toujours quelque chose à dire… » LeBron

Et quand on lui demande si ce n’était pas plutôt un tacle envers Phil Jackson, il rétorque.

« C’était assurément un tacle pour lui, c’est une certitude. Quand j’ai regardé la draft ce soir-là, je pensais qu’ils allaient choisir Dennis Smith. J’ai parlé à des personnes qui connaissent le basket, je sais ce que Dennis est capable de faire, et je savais que les Knicks cherchaient un meneur. Ce sont des faits non ? Je pensais qu’ils allaient le choisir mais ils ne l’ont pas fait. Comme je l’ai dit ce n’est pas un tacle envoyé à Frank, je ne connais même pas le gamin. Je ne pensais même pas à lui quand je parlais de Dennis. Je pensais juste à la franchise des Knicks, Phil Jackson, au talent de Dennis Smith et Porzingis […] Je ne suis pas un fan de Phil Jackson, mais vous le savez. »  LeBron

Il faut dire qu’il connait le meneur des Mavs depuis longtemps.

« Je connais Dennis Smith depuis qu’il a 13 ans, donc je sais de quoi il est capable. Il s’est entraîné quelque fois dans ma ville natale avec mon lycée, donc je sais de quoi il est capable. » LeBron

Via Plain Dealer

Facebook Comments

Leave a Reply