Classe : Blake Griffin a appris son transfert… sur Twitter; Il met un tacle aux Clippers

Classe : Blake Griffin a appris son transfert… sur Twitter; Il met un tacle aux Clippers

Officiellement présenté à la presse de Detroit mercredi, Blake Griffin a fait savoir qu’il était très important pour lui suite à son transfert de rejoindre une équipe qui avait une vraie volonté de le récupérer. Car les méthodes des Clippers lui sont, et c’est compréhensible lorsqu’on lit comment le quintuple All-Star a appris la nouvelle, un peu restées en travers de la gorge…

« Choqué oui, c’est une bonne façon de présenter les choses. Je ne savais rien. J’ai appris ça en même temps que tout le monde en gros. Il m’a fallu une seconde pour réaliser. La NBA est un business, ils ont pris une décision. J’aurais simplement aimé savoir ou avoir l’opportunité de parler à quelqu’un avant. C’est difficile d’apprendre ça sur Twitter via d’autres personnes quand vous avez passé autant de temps avec une franchise. Mais au final, le basket est un business et je veux jouer là où on me veut. C’est pour ça que je suis excité d’être ici. » Blake Griffin

Griffin n’a pas non plus de regret concernant l’absence de clause de non-transfert dans son contrat de 173 millions de dollars sur 5 ans signé l’été dernier. Pour ça, il aurait de toute façon qu’il ait au moins 8 ans d’ancienneté en NBA, ce qui n’était pas le cas.

« Au moment où j’ai signé il y avait tout le truc avec Melo, New York et la clause de non-transfert. Je ne pense pas que c’était une réelle option à ce moment-là. Comme je l’ai dit, je veux jouer pour une franchise qui me veut et clairement ce n’était pas le cas des Clippers, donc c’est ce qu’il y a de plus excitant pour moi là-dedans. » Blake Griffin

Son sourire sur la photo souvenir en disait long, Stan Van Gundy est tout excité de l’arrivée d’une superstar dans le Michigan.

« Premièrement, des gars comme ça imposent directement le respect dans un vestiaire. Tout le monde sait ce qu’il a accompli et quel super joueur il est, donc c’est un respect immédiat. Et après avoir un peu parlé avec lui, je pense qu’il veut apprendre à connaître les gens et jouer son jeu. Je ne crois pas qu’il va essayer d’être le plus vocal tout de suite. La seule chose que je lui ai dite c’est que je ne veux pas qu’il ait peur de trop avoir le ballon en mains ou d’être trop agressif en attaque. Tout le monde ici sait pourquoi on l’a fait venir, donc il doit juste jouer son jeu, c’est pour ça qu’il est là. » Stan Van Gundy

Son association avec Andre Drummond, joueur au profil similaire à celui de DeAndre Jordan, pourrait faire de belles étincelles. Surtout que les deux joueurs sont déjà amis et partagent le même agent.

« Je pense qu’on peut être très dominants. Il faut qu’on commence à travailler ensemble. Je suis fan du jeu d’Andre depuis très longtemps. Quand il est arrivé en NBA, c’était un talent brut. Il a grandi et c’était génial d’assister à ça. Des moves au poste, une capacité à finir de plusieurs manières… Il a une panoplie bien plus étendue que ce qu’on pense. Je pense que c’est un meilleur joueur que les gens ne le réalisent. » Blake Griffin

Quant au climat, celui qui a vécu 9 années sous les douces températures de Los Angeles fera tout simplement avec.

« J’ai un manteau d’hiver. On voyage tout le temps. Je suis originaire de l’Oklahoma, donc on a de vraies saisons là-bas, des hivers. Donc j’y suis préparé. » Blake Griffin

via ESPN

Leave a Reply