Trade deadline : les 24h folles des Cavs racontées par Adrian Wojnarowski

Trade deadline : les 24h folles des Cavs racontées par Adrian Wojnarowski

Dans un article relatant les 24 heures des Cavs ayant mené au blockbuster deal à 3 équipes qui leur a permis de former un roster plus jeune, plus athlétique et moins rempli d’ego, Adrian Wojnarowski a expliqué que Koby Altman (GM) avait tenu LeBron James informé tout au long du processus.

Un geste fort de la part des Cavs puisque le front office et James discutent habituellement principalement par l’intermédiaire de l’agent de ce dernier, Rich Paul. Dan Gilbert, propriétaire, n’avait par exemple parlé à sa star qu’une seule fois (avant le premier match de la saison) depuis le trade de Paul George à OKC le 30 juin dernier. À l’époque, Gilbert lui avait demandé de s’engager sur la saison 2017-18 afin de convaincre l’ancien Pacer. Au final, Indiana a fait affaire avec le Thunder.

Altman a d’abord rendu visite à James à la salle d’entraînement des Cavs il y a de ça une semaine. Pour lui faire savoir que l’équipe discutait encore d’un possible deal pour faire venir DeAndre Jordan dans l’Ohio. Traduction : pour lui faire savoir que l’équipe faisait tout son possible pour lui donner envie de rester. Les Clippers étaient même prêts à accepter de recevoir Jae Crowder, Channing Frye, Iman Shumpert le 1er tour tour 2018 des Cavs contre le Clipper. À une condition néanmoins. Les Clippers ne voulaient pas d’un autre arrière, il fallait donc trouver une 3ème équipe pour accepter Shumpert et ses 21 millions en échange d’un pivot. Finalement aucun accord ne sera trouvé, L.A. n’ayant jamais voulu de Tristan Thompson, J.R. Smith ou Shumpert.

Bien conscient que les Lakers tentaient de faire de la place à James pour l’été prochain (il en a d’ailleurs discuté avec leur GM Rob Pelinka), Altman n’a pas voulu abandonner l’idée de récupérer des joueurs intéressants pour Cleveland sous prétexte que le n°23 pourrait quitter l’équipe pour L.A. en juillet prochain. En fin de soirée mercredi, Pelinka a appelé Altman pour lui indiquer que les propriétaires des Lakers avaient approuvé un trade envoyant Jordan Clarkson et Larry Nance Jr. pour Isaiah Thomas, Channing Frye et le 1er tour de draft des Cavs.

C’est Altman qui a ensuite lancé l’idée d’un deal à 3 équipes après avoir discuté de Rodney Hood avec Utah et de George Hill avec Sacramento. Le Jazz était prêt à accepter pour Jae Crowder et un contrat expirant pouvant être coupé dans la foulée, Derrick Rose ou Dwyane Wade. Après quelques négociations tendues concernant des sommes d’argent (Cleveland a envoyé 2.1 millions de dollars aux Kings et Utah 1.1 million de dollars à Sacramento) et des tours de draft (Cleveland et Utah ont échangé leur second tour 2024). Bilan du deal lorsque cela tombe peu avant 19h (heure française) jeudi soir :

  • Les Cavs récupèrent l’arrière Rodney Hood et le meneur George Hill
  • Le Jazz reçoit Jae Crowder et Derrick Rose
  • Sacramento accueille Joe Johnson, Iman Shumpert, puis un second tour 2020 des Cavs (via Miami)

Altman a mis James au courant peu avant le départ de l’avion de l’équipe pour Atlanta. Il lui a aussi demandé sa bénédiction concernant le départ de Wade, pour qui c’était l’occasion rêvée de revenir à Miami. Banco. Wade et son agent Leon Rose ont tout de suite accepté l’idée. S’en sont suivis une série de high-fives et de cris de joie dans les bureaux des Cavs.

via ESPN

Leave a Reply