Jonathan Isaac : « Mo Bamba n’est même pas un big man, et je n’aime pas qu’on me labellise comme tel non plus »

Jonathan Isaac : « Mo Bamba n’est même pas un big man, et je n’aime pas qu’on me labellise comme tel non plus »

Sixième choix de la draft 2017, Jonathan Isaac (20 ans, 2,08m) n’a pas eu l’occasion de réellement s’exprimer la saison dernière au Magic en raison d’une blessure à la cheville. En 19.9 minutes par match et surtout seulement 27 rencontres disputées, ses stats étaient modestes bien qu’assez complètes, avec 5.4 points, 3.7 rebonds, 1.2 interception et 1.1 contre par match.

En Summer League, on l’a vu contrer plus de tirs par match (2.7) que Mo Bamba (2.3) et son envergure record. Ensemble sur le terrain, ils pourront dissuader un paquet d’attaques de pénétrer dans leur jeune raquette.

« Ça ne fait aucun doute, on peut être efficaces avec deux bigs. Mo n’est même pas un big man, et je n’aime pas qu’on me labellise comme un big man non plus. On se déplace. On pose des écrans. Vous l’avez vu rentrer des 3-points contre Phoenix. On peut bouger, switcher et défendre à peu près tout le monde.

Partez à New York pour assister à plusieurs matchs NBA

Je ne pense pas qu’on ait encore égratigner la surface de ce que nous pouvons faire à Vegas, par rapport à où sera Mo dans un ou deux ans, et où moi je serai dans un ou deux ans, que ce soit physiquement, mentalement ou dans le jeu. » Jonathan Isaac en juillet

Certains voient en ce produit de Florida State un peu de Chris Bosh ou un potentiel futur Kevin Durant. À Vegas, Isaac a aussi fait user de ses pull-ups ou stepbacks dans le périmètre.

« C’est mon jeu depuis le lycée (sourire). » Jonathan Isaac

Steve Clifford devra lui trouver la bonne combinaison à l’intérieur puisque l’équipe vient de re-signer Aaron Gordon, qui a été décalé du poste 3 au poste 4 (position naturelle d’Isaac) la saison dernière pour 4 ans et 76 millions de dollars et que Nikola Vucevic pourrait conserver son statut de titulaire au milieu. L’ex-coach des Hornets devra aussi faire avec une équipe en manque de pur shooteur, et sans meneur réellement établi.

via The Ringer

Leave a Reply