Au terme d’un match extraordinaire, l’Argentine sort la Serbie ultra-favorite dès les quarts !

Au terme d’un match extraordinaire, l’Argentine sort la Serbie ultra-favorite dès les quarts !

Extraordinaire exploit de la part de l’Argentine ! Alors que les Serbes étaient ultra-favoris de ce premier quart de finale de la Coupe du monde, Facundo Campazzo (18 points à 7/12, 6 rebonds, 12 passes) et Luis Scola (20 points à 7/13, 5 rebonds) ont montré au monde entier de quoi ils étaient capables avec une victoire 97-87 au terme d’un match où ils ont pris jusqu’à 12 points d’avance et qu’ils ont maîtrisé de bout en bout avec une mention spéciale pour leur superbe dernier quart remporté 29-20 après avoir subi un petit coup de mou à la reprise.

Partez à New York voir deux matchs NBA dès 999€

Cinq joueurs ont marqué au moins 11 points pour l’Argentine alors qu’en face, Nikola Jokic (qui a terminé la rencontre sur le banc) signe 16 points à 6/11, 10 rebonds et 5 passes et Bogdan Bogdanovic 21 points à 6/13 et 4 rebonds. Malgré un gros déficit au rebond (42-29), les Argentins se sont rattrapés par une insolente adresse à 3-points : 12/27 contre 8/28.

Fil du match

Face au début de match canon des Argentins, adroits et agressifs en défense, les Serbes se sont vite énervés à l’image d’une antisportive sifflée à Raduljica qui a permis à leurs adversaires de mener 9-4 puis 12-5 sur un 3-pts de Scola. Malgré leur maladresse (3/11 d’entrée), plus grands et dominants au rebond, ils ont multiplié le fautes provoquées et sont revenus à 14-10 avant d’égaliser à 16 puis de passer devant 22-21 sur un énorme contre de Lucic. Mais sous l’œil expert d’un Campazzo déchaîné et avec les nombreux ballons récupérés notamment des mains de Jokic, l’Argentine a récupéré l’avantage 25-23 après 10 minutes.

Bogdanovic a refait passer les siens devant sur un dunk (son premier panier du match) mais profitant de sa vitesse et de sa bonne cohésion, l’Argentine a continué à frustrer ses adversaires. Après un 3-pts de Vildoza, Marjanovic a pris une antisportive et Laprovittola a encore sanctionné de loin juste derrière pour le +7 au terme d’un 11-5, 35-28. L’écart est monté jusqu’à 8 pts pour l’Argentine avec un festival à 3-pts. À la pause, l’équipe était toujours devant 54-49 malgré un énorme déficit au rebond (25-8).

Après un 3-pts de Bogdanovic encaissé dès la reprise mais répondu rapidement par Scola, l’Argentine a ensuite su maintenir son avance durant tout le 3ème quart… avant un 3-pts miraculeux de Bjelica à la fin des 24 secondes pour réduire l’écart à 66-64. Deux lancers de Bogdanovic ont encore rapproché les Serbes (68-67) avant de disputer le 4ème quart.

Encore une fois Guduric a fait bien démarrer la Serbie (3-pts) en début de quart mais encore une fois l’Argentine a répondu avec un nouveau festival longue distance pour reprendre 7 puis 11 points d’avance (87-76) grâce au tandem Scola – Campazzo à un peu plus de 3 minutes de la fin ! Bogdanovic a planté un gros shoot de loin pour ramener les siens à 6 pts à 1’20 mais Campazzo encore lui à 3-pts puis Deck avec un dunk juste après une interception ont tué le match (95-85) sous la minute !

Leave a Reply