Ivica Zubac, la super surprise des Lakers

Ivica Zubac, la super surprise des Lakers

Si du côté des Lakers, la plupart des observateurs avaient les yeux figés sur le duo D’Angelo Russell Brandon Ingram lors des Summer Leagues, le jeune Ivica Zubac a pourtant réussi à crever l’écran en cumulant 10.6 points, à 65% au tir, 7.2 rebonds et 2.6 contres par match. Sélectionné avec le 32e choix, il pourrait même devenir le plus gros steal de la dernière draft. Les supporters des Lakers ont d’ailleurs déjà affirmé sur les réseaux sociaux qu’il pourrait vite devenir leur nouvelle mascotte.

Je ne savais pas que j’allais jouer comme ça. Je voulais laisser à tout le monde l’occasion d’évaluer ce que je vaux et prouver pourquoi les Lakers m’ont choisi. Mais je ne savais pas que j’allais jouer comme ça.” Ivica Zubac à ESPN

Si l’intérieur paraît à juste titre fier de lui, ses coachs et coéquipiers sont encore plus impressionnés. Du haut de ses 2,16m, Zubac a ébloui les observateurs par son talent sous le panier et sa polyvalence.

Il sait comment jouer. C’est dur d’apprendre à quelqu’un comment jouer avec sa taille. Il se positionne bien. Il a de bonnes mains. Il peut faire des choses très variées comme sortir des écrans et se démarquer dans le corner pour mettre des jump shots. Je sens qu’il peut être un bon shooteur de lancers-francs et il a un très bon toucher proche du cercle. Il commence à avoir plus de puissance et comprend le niveau physique qu’il faut avoir dans cette ligue. Je suis très excité à son propos et j’ai trouvé que c’était une super semaine d’apprentissage pour lui.” Theo Robertson, assistant des Lakers

Je ne le connaissais pas beaucoup avant ça. Je l’avais vu faire des workouts une fois ou deux, mais là, j’ai adoré ce que j’ai vu. Très impressionnant ! Il a vraiment une chance de devenir un super joueur.” Brandon Ingram

Ce gars, Zubac m’a définitivement impressionné. J’essaie toujours de comprendre pourquoi il n’a été pris qu’au second tour. Mec ! Dans deux, trois ans je ne vois pas pourquoi il n’évoluerait pas au niveau de Marc Gasol. Sérieusement, il a du talent !” Anthony Brown

Marc Gasol carrément ? Il faudra beaucoup travailler ! En attendant, Ivica Zubac semble avoir de très bonnes bases et sans parler d’atteindre le niveau de l’Espagnol d’ici deux ou trois ans, s’imposer en tant que titulaire dans les saisons à venir serait déjà une excellente chose pour le pivot Croate et une super surprise pour les Lakers. Pour le moment, Timofey Mozgov semble difficile à déloger. A Zubac de se montrer patient et de continuer à bosser dur en attendant.

 

1 Comment

  1. Au bout de 2 ans quand Ingram et Zubac seront pret physiquement ils seront titulaires aux lakers devant deng et Mozgov

Leave a Reply