Andrew Bogut prend Ivica Zubac sous son aile

Andrew Bogut prend Ivica Zubac sous son aile

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Andrew Bogut parle très bien Croate. Si le pivot est Australien et a grandi en Océanie, ses deux parents son nés en Croatie, et ce, pour le plus grand bonheur de son nouveau coéquipier aux Lakers Ivica Zubac.

J’ai enfin quelqu’un qui me comprend. Enfin !” Ivica Zubac

Si cela prend le ton de la plaisanterie car l’anglais du pivot croate est très correct, ce dernier est néanmoins ravi de pouvoir parler dans sa langue natale avec quelqu’un à Los Angeles. Il n’est ainsi pas étonnant de voir Bogut prendre Zubac sous son aile..

C’est un gamin qui arrive dans un grand pays, dans une grande ville comme LA. Je pense que c’est bien pour lui d’avoir quelqu’un qui l’écoute et avec qui il peu se confier un peu plus naturellement. Son anglais est très bon, mais parfois il pourrait ne pas comprendre certains détails. Parfois, quand vous les entendez dans votre langue natale, ça produit un déclic !” Andrew Bogut

Alors qu’il va entamer sa deuxième saison chez les pros, Zubac a eu la chance d’être titulaire lors de quelques matchs au mois de mars, une chose à laquelle il ne s’attendait pas, mais pour laquelle il ne s’est pas non plus mis la pression.

Personne n’attendait rien de moi. Je n’ai joué que lors de la deuxième partie de la saison, où vous savez, le score n’était plus vraiment important. Maintenant, j’espère jouer pour décrocher des victoires. Ça signifie beaucoup pour moi parce que maintenant que j’ai montré à tout le monde ce que je savais faire, les fans attendent beaucoup de moi !” Ivica Zubac

S’il a vécu une Summer League compliquée, Zubac sait qu’avec Bogut, il peut avoir trouvé un grand frère pour l’aider à atteindre ses objectifs.

Andrew est l’un des meilleurs pivots défensifs de la ligue et nous jouons au même poste. Donc à chaque entraînement, il me montre quelque chose de nouveau. C’est super !” Ivica Zubac

L’Australien confirme :

Je lui montre des petits trucs au poste. Il y a certaines choses que seuls les vétérans connaissent après 13 ans dans la ligue et j’essaie de lui montrer tout ça, notamment en défense, où parfois des détails lui échappent. Je lui montre comment utiliser son corps, comment être physique, comment être costaud. On a besoin qu’il soit là pour protéger le cercle et jouer aussi physique qu’il peut.” Andrew Bogut

Dans tous les cas, Ivica Zubac a tout intérêt à ouvrir ses oreilles le plus grand possible cette année, car ce que lui offre Bogut (en Croate s’il vous plait) ne pourra être offert par personne d’autre au sein de l’organisation des Lakers.

Leave a Reply