Trey Burke punit son ancienne équipe pour sa première titularisation !

Trey Burke punit son ancienne équipe pour sa première titularisation !

‘Un match comme un autre, j’essaie juste d’aider mon équipe à gagner’… Non. Trey Burke voulait particulièrement bien faire hier pour une simple et bonne raison : en face, c’était Washington. L’équipe qui n’a pas souhaité le prolonger après une saison à seulement 12.3 minutes par match. Ça tombait bien, l’ancien meneur du Jazz était titularisé pour la première fois depuis son arrivée à New York en janvier après une belle prestation en compagnie de Frank Ntilikina au match précédent.

« Je ne vais mentir, j’étais un peu nerveux. Ça faisait un moment. Je n’avais pas été titulaire depuis le début de ma deuxième année NBA. Après la 4ème minute j’étais détendu. Ça fait du bien de revenir dans le cinq majeur. » Trey Burke via New York Post

Et à la surprise générale, les Knicks se sont imposés au Verizon Center, 101-97. Avec 19 points (8/15, 2 rebonds, 3 passes) en 27 minutes de Burke, dont un 2+1 crucial dans les 40 dernières secondes.

« J’ai essayé de ne pas trop me laisser gagner par l’émotion. Au début du match, j’ai fait quelques petits trucs qui ne me ressemblent pas. J’ai essayé d’être ultra agressif contre mon ancienne équipe. Après avoir passé l’année avec ces gars et après avoir développé une relation avec eux, vous voulez forcément bien faire et gagner le match. » Trey Burke

[Interview] LeBron James : « Je n’avais dormi que trois heures… »

Son équipe menée d’un point à 35 secondes du buzzer, Burke s’est frayé un chemin vers le cercle avant de rentrer un runner et d’obtenir la faute de Kelly Oubre Jr. et de rentrer le lancer bonus. Devant 97-95, New York ne sera plus jamais mené.

« Je n’ai pas vu d’aide arriver. C’est la seule raison pour laquelle j’ai attaqué. Je voulais avoir un bon shoot. C’était le meilleur shoot possible. Tout ce que je devais faire c’était prendre de vitesse Kelly. Je savais qu’il devrait faire faute sur moi ou que j’aurais le layup ouvert. Avec l’expérience je lis mieux le jeu, je vois où sont les défenseurs, quand je peux attaquer quand ils ne sont pas bien placés. » Trey Burke

En sortie de banc, Emmanuel Mudiay a lui sorti l’un de ses meilleurs matchs sous son nouveau maillot avec 11 points, 6 rebonds et 7 passes en seulement 21 minutes. Il a été bien tranchant durant le 42-32 des siens dans le 2ème quart.

« Je n’ai pas approché le match de la mauvaise façon. Il faut continuer à jouer. C’était un match fun. » Emmanuel Mudiay

En 21 minutes, Ntilikina a lui signé seulement 2 points à 1/6. Mais il a contribué au 5/17 aux tirs de Bradley Beal.

Leave a Reply