Trey Burke parle déjà comme le meneur 2018-19 titulaire des Knicks

Trey Burke parle déjà comme le meneur 2018-19 titulaire des Knicks

Depuis sa titularisation devant Frank Ntilikina et Emmanuel Mudiay le 25 mars, Trey Burke tourne à 24.3 points à 52.6% (33.3 à 3-points), 2.5 rebonds, 9 passes et 1.5 interception en 33.6 minutes de moyenne et 4 matchs (1V-3D).

« Ça ne nous va pas du tout. Tout le monde veut gagner. Personne n’aime perdre. Je ne suis pas là depuis le début de l’année mais je fais partie de cette équipe. Ces moment, ce sont ceux dont vous vous souvenez quand vous êtes en playoffs et que vous vous rappelez d’où l’équipe vient, et quelles galères elle a rencontré. En tant que compétiteur et gars qui a gagné à tous les niveaux, je suis prêt à revenir à cette culture de la gagne. La mauvaise nouvelle c’est qu’on a perdu 50 matchs. La bonne c’est que tous ces matchs étaient serrés. Il faut qu’on trouve comment finir les matchs. Ce n’est pas facile, mais c’est faisable. » Trey Burke via New York Post

Signé par les Knicks jusqu’à la fin de saison (son année 2018-19 n’est pas garantie) pour $784,160 le 14 janvier après un début de saison en G-League, le 9ème choix de la draft 2013, 25 ans (1,85m) se réhabitue plutôt bien à ce rôle de starter, qu’il n’avait plus connu en NBA depuis ses débuts au Jazz.

« Je suis toujours en phase d’ajustement. Je n’avais pas été titulaire depuis ma deuxième année, je pense être bon dans les deux rôles. Mais je dois encore m’y habituer étant donné que ça fait un moment que j’étais 6ème homme. Ces matchs vont m’aider à savoir sur quoi travailler en vue de la saison 2018-19. » Trey Burke

Burke est assez proche du GM de l’équipe, Scott Perry, via l’université de Michigan. Ce dernier avait d’ailleurs hésiter entre lui et Victor Oladipo lorsqu’il travaillait à Orlando lors de la draft 2013. L’équipe aura des choix à faire cet été, à suivre donc…

Leave a Reply